Page 256

250

ANNEXES.

pas , en m'accusant, craindre de m e nuire , puisque la condamnation est déjà prononcée et exécutée d'avance. Qu'il m'accuse, et je le tiens pour m o n bienfaiteur. Rappelez-vous ce décret dont je suis la victime; ce décret, rendu a u m o m e n t de la plus grande agitation, sans discussion, sans e x a m e n , hors du lieu des séances, avec u n e incroyable précipitation , en violation de toutes les règles , tandis que j'étais dans

la prison

du

T e m p l e . Est-il u n seul représentant qui puisse dire avoir apporté à cet acte le recueillement d'un juge? affirmer que la sentence ne frappe que des coupables ? T o u t était perdu, a-t-on dit, sans cette mesure de sûreté : fort bien ; mais il n'y a plus d'excuses pour de semblables transgressions , q u a n d le danger, imaginaire o u réel, est passé. U n navigateur que la tourm e n t e a chassé hors de sa route , y rentre aussitôt qu'il peut ; il répare sans délai u n d o m m a g e passager. Il faut aussi qu'on se hâte à m o n égard, car la m o r t exerce ici de prompts ravages ; et toutes les fois qu'elle enlèvera u n déporté n o n jugé, c'est u n citoyen présumé innocent qui m o u r r a d'une m o r t prématurée. L'innocent, et m ê m e le coupable, qu'on frappe de m o r t au lieu de le juger , est absous unan i m e m e n t par les h o m m e s justes.

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement