Page 255

ANNEXES. à leur guise, ou

249

pour composer u n tribunal

docile à leurs opinions; enfin, on serait fondé à leur imputer d'avoir compté q u e , succombant sous le poids d'un châtiment n o n mérité, je mourrais de désespoir, et que le souvenir de leurs calomnies serait enseveli avec m o i . Puisqu'il ne dépend pas de m o i de faire o u blier ces journées, o ù la justice enchaînée a été muette , je veux supposer que le danger a été pressant ; qu'une armée de conspirateurs était en vue ; qu'il y a eu résistance ; que le sang avait déjà coulé : je veux admettre que la conjoncture c o m m a n d a i t des mesures efficaces et promptes, et que ce n'était pas le m o m e n t d'examiner si la loi était violée ; mais tout est calme maintenant, les esprits sont rassurés , les inquiétudes dissipées par la paix (1). C e n'est plus aujourd'hui qu'on peut feindre de redouter les efforts et l'influence d'un citoyen isolé. S'il y a donc

quelqu'un

qui

m e croie coupable, qu'il m'accuse, je l'en conjure ; qu'il énonce la nature de m o n crime ; qu'il produise des preuves; qu'il fasse paraître seulement les plus légers indices : il ne doit

(1) J'étais dans l'erreur, la paix n'était pas faite , et le directoire ne l'a jamais voulue.

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement