Page 254

248

ANNEXES.

Vaincu par cette étrange torture ; réduit, faute d'accusateurs, à m e

dénoncer, à

poursuivre m o i - m ê m e , je d e m a n d e

me

comme

une grâce ce j u g e m e n t , que j'aurais tant de motifs de redouter si j'étais coupable; et l'on n'a pas m ê m e , jusqu'à ce jour , répondu à m a demande.

Ceux

qui ont été assez puissans

pour faire taire les lois, craignent-ils de l'être moins q u a n d ils voudront s'y conformer ? Je n'aurais d û être puni qu'après avoir été accusé, convaincu, c o n d a m n é ; mais si, au rebours de toute justice , o n a c o m m e n c é par la punition , dans l'attente qu'elle serait suivie de la découverte d'un délit, de la conviction, u n e recherche de six mois doit sembler suffisante à m e s plus ardens persécuteurs ; et il serait inouï q u e , sur de simples présomptions, q u e dis-je? sans la moindre présomption, l'on m e fit subir plus long-temps cette peine anticipée et cruellement provisoire. C'est q u a n d les faits sont encore récens q u e les poursuites doivent c o m m e n c e r . Si les accusateurs s'appliquaient à les différer ; s'ils se dérobaient à tous les regards après avoir frappé leur victime, ce serait é v i d e m m e n t pour se m é nager la ressource de dire u n jour q u e les preuves ont péri. O n les accuserait e u x - m ê m e s de gagner d u temps pour fabriquer des pièces

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement