Page 238

232

CHAPITRE

IX.

» définitivement. C e qui nous le fait soupçon» ner, c'est qu'il a osé accepter la place de dé»puté; si cela était, cette radiation serait sub«reptice. Le directoire pourrait peut-être rap» porter son arrêté et en donner connaissance »au département, qui pourrait empêcher l'alié» nation des biens qui peuvent leur être reconnus »ou particuliers. E n tous cas, j'ai pensé devoir «vous donner cet avis en républicain. » Salut et fraternité. » Signé , COUTURIER. » J'étais réduit à produire des certificats de résidence au Temple, à Sinnamari, à Cayenne. Je m e munis donc de toutes les pièces nécessaires, et je ne songeai plus qu'au bonheur de toucher au terme de m o n exil. Nous reçûmes aussi le journal de R a m e l , u n de nos compagnons de relégation. Cet ouvrage contenait des détails qui auraient inspiré plus d'intérêt, si la vérité eût été plus respectée; mais il était écrit avec élégance et chaleur. La haine qu'on portait au directoire le fit lire avec avidité. U n récit en partie romanesque de nos m i sèresfitplus d'impression, par une lecture de quelques heures, que n'en avait fait pendant deux années la certitude de notre innocence. cr

Je m e rendis à bord de la Sirène le 1

plu-

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement