Page 237

CHAPITRE

IX.

231

l'iniquité d u directoire. Il fut obtenu par des voisins des terres que je possède a quatre lieues de Metz et qui les convoitaient. Il m e fut envoyé à la Guyane par m e s amis. E n rapportant ici cette dénonciation mensongère , j'en n o m m e l'auteur, puisqu'il n'a pas craint de se n o m m e r lui-même. Paris, le

19

brumaire an V I I (

9 n o v e m b r e 1798).

Couturier, à son ancien collègue Rewbell. « CITOYEN DIRECTEUR , «La discussion qui decláre la confiscation des » biens

des

déportés soustraits à leur exil,

» c o m m e ceux des émigrés, est relative à Fran» çois Barbé-Marbois , dont la f e m m e est à Metz , » pour vendre leurs biens, lui porter l'argent, »et imiter ensuite la marche des autres vers » l'Angleterre ; car il nous a paru mystérieux »que ceux des déportés qui avaient des biens » sont restés à leur poste. » Nous avons donc trouvé François Barbé» Marbois, ou Marbois François Barbé , ainsi que »sa f e m m e , couchés tout au long sur l'une des » grandes listes. » Reste maintenant à savoir, c o m m e il a beau» coup d'adresse, s'il a eu celle de se faire rayer

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement