Page 236

230

CHAPITRE

IX.

cas. Nous avions, dans les conseils, formé le parti vraiment national. A u lieu de nous borner à ce beau rôle, au lieu de l'honneur impérissable de n'avoir désiré que le bonheur de notre pays , on nous faisait prendre les livrées et l'allure d'une faction , en nous donnant le 18 fructidor pour m o t de ralliement, et le n o m de fructidorisés

, que je ne veux pas porter.

N o u s dévorâmes les journaux , qu'une vigilance odieuse avait si long-temps dérobés à notre curiosité. Nous lisions avec un redoublement d'intérêt le détail des séances importantes avant-coureurs des 18 et 19 brumaire an VIII (9 et 10 novembre 1799), qui virent choir le colosse directorial et disparaître le fantôme appelé corps législatif. Nous entendîmes de Cayenne ces protestations de ne point survivre à la constitution , de m o u rir sur la brèche. N o u s apprîmes qu'au m o m e n t de la crise , la résistance ne consista qu'en de vaines harangues et un parlage que fit aisément cesser la présence d'un général résolu. Parmi ces bonnes nouvelles , j'en appris une assez extraordinaire. Tandis que le directoire m e tenait captif à la G u y a n e , qu'il savait que je n'en étais point sorti, il m e mit sur la liste des émigrés et séquestra m e s biens. Cet acte appartient au journal d'un déporté et c o n s o m m e

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement