Page 226

220

CHAPITRE

IX.

déportés, coupables d'avoir banni u n agent, ne devaient pas espérer de trouver grace devant son successeur. Nous nous disions hier : Attendons encore un peu , on va venir nous chercher; aujourd'hui, nous étions près de nous reprocher de n'avoir pas fui quand nous en étions maîtres. U n e chaloupe vint à terre le m ê m e jour. U n officier en descendit, et fut reçu par une grande foule qui l'accompagna jusqu'à la maison c o m m u n e , où il d e m a n d a à être conduit. 11 était envoyé de la frégate pour reconnaître l'état de la colonie ; car on ne se fiait pas a u pavillon national arboré sur le fort. L'officier débarqué annonçait de grandes nouvelles; il fut élevé sur une table, d'où il pouvait mieux satisfaire l'impatience universelle. 11 dit que la Sirène, qui venait de mouiller, était partie de Rochefort le 14 frimaire; que le 18 brumaire an VIII (9 n o vembre 1799), vingt-six jours avant qu'elle fît voile, une révolution avait renversé le directoire et le corps législatif; que leurs pouvoirs étaient exercés par cinquante m e m b r e s pris dans les deux conseils , et par trois magistrats sous le titre de consuls. Ainsi, au 13 fructidor an V ( 4 septembre 1797), le directoire avait mutilé la représentation nationale ; elle avait, à son tour , bravé le directoire au 00 prairial an VII ( 18 juin

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement