Page 215

CHAPITRE

IX.

209

mauvaises planches, et m e résista, c o m m e pour m'avertir que le passage était dangereux. Je l'excitai cependant de la voix et de quelques coups de houssine. Tout à coup, au lieu de passer au pas, il veut franchir l'espace d'un saut ; mais il avait mal jugé l'intervalle , il tomba sur le milieu d u pond, l'enfonça, et se trouva suspendu à quelques traverses. Je le dégageai, et son propre poids le fit tomber dans l'eau. L'événement ne le troubla point ; il se mit à boire c o m m e s'il eût été conduite son abreuvoir. L'habitation Lamolère est remarquable par u n ruisseau qui coule si a b o n d a m m e n t , que les ardeurs de la ligne ne peuvent le tarir. Il sort des cavités obscures et profondes d'un rocher voisin. Assis sous des arbres touffus, nous jouissions d u calme de lieu, d u m u r m u r e des eaux , de notre liberté recouvrée, de mille souvenirs qui, au milieu d'une famille étrangère, heureuse et unie, m e rappelaient la mienne. Un

jeune

homme

nous

chanta

quelques

couplets, dont je n'ai retenu q u e les vers suivans : D'un roc brûle par l'équateur S'échappe une source rapide, U n bois épais et protecteur O m b r a g e cette onde limpide.

Je ne m e souviens pas d u reste. том. п .

14

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement