Page 214

208

CHAPITRE

IX.

et de tous les pays (1). Virgile disait à R o m e , il y a deux mille ans :

A r m o r u m sonitum toto Germania cœlo Audiit....

« La Germanie ouït le fracas des armes re» tentir dans le ciel. C'est encore une opinion généralement répandue parmi le peuple en Allemagne, qu'aux approches d'une guerre, les chars guerriers se font entendre dans les airs , et qu'ils se retirent avec le m ê m e bruit, quand la paix est faite. Si le seigneur d'un village allemand vient à mourir au temps de l'apparition d'une aurore boréale, c'est le ciel qui annonce sa mort. N o u s profitions de notre liberté pour voir les environs , et nous visitâmes plusieurs colons sur leurs habitations. Je partis u n jour pour celle de M . Lamolère, éloignée de Cayenne de trois lieues. J'étais à cheval, et seul. J'arrivai à u n pont de bois, et je jugeai prudent de mettre pied à terre. Je voulus passer tenant m o n cheval parla bride; il gratta d u pied les madriers, flaira quelques

(1) D a n s la m ê m e nuit, J.-J. A y m é , fugitif sur u n vaisseau neutre, vit, à plus de 20 degrés au nord de C a y e n n e , le m ê m e p h é n o m è n e .

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement