Page 212

206

CHAPITRE

IX.

actes de la procédure dans laquelle il était impliqué. Il partit le 12 frimaire an VIII (3 décembre 1799), et la colonie parut délivrée d'un fardeau qui pesait sur toutes les classes d'habitans. Ainsi, bannis de France , et soumis à Cayenne à l'autorité absolue de Burnel, nous p û m e s à notre tour concourir, avec les habitans , à son bannissement, et, pendant deux mois, leur confiance nous donna plus de puissance qu'il n'en avait jamais obtenu de la crainte et de la force. L e gouvernement passa dans les mains d'un h o m m e dont tous les partis révéraient les vertus. Franconie, citoyen modeste, retiré des affaires , éloigné de toute intrigue, accepta ces fonctions, après nous avoir fait promettre de l'aider de nos conseils. Il ouvrit une m i n e que les agens n'avaient jamais songé à exploiter. Ce fut la réforme des abus, l'établissement de l'ordre, l'observation des lois, l'économie et une perception régulière des contributions publiques. L a confiance universelle seconda ses efforts, et nousm ê m e s , plus zélés peut-être que prudens, nous y joignîmes les nôtres. N o u s pourrions dire que pendant deux m o i s , nous fûmes associés de fait à Franconie pour l'administration de la Guyane. Les dépôts, les archives, tout nous fut ouvert, et nous c o n n u m e s jusqu'aux moindres secrets

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement