Page 211

CHAPITRE

IX.

205

de nouveaux obstacles. Les tribunaux turent saisis de la connaissance de l'émeute. Cet agent, était fort chargé dans les dépositions, et bientôt il désira a r d e m m e n t de mettre fin, par

un

prompt départ, à une situation aussi périlleuse. Il aurait voulu en m ê m e temps pouvoir justifier sa fuite, en alléguant, soit les instances des habitans, soit quelque violence de leur part; car il abdiquait ses fonctions avant leur terme. Un

jour il abandonnait; le lendemain il re-

tenait les débris d'une autorité expirante ; et la fin de ses pouvoirs eût été préférable à une agonie aussi prolongée. Il ne trouvait aucune issue pour sortir de fonctions , car de tous côtés on

lui disait qu'on n'avait pas une autorité

suffisante pour le renvoyer, mais qu'on ne se souciait pas qu'il restât. Dans cette disposition des esprits, on fut informé, par u n navire neutre, que les habitans de la Guadeloupe avaient fait embarquer l'agent de cette colonie , et l'avaient renvoyé en France. A cette nouvelle, subitement répandue, u n cri général s'éleva, et le départ de Burnel fut dem a n d é c o m m e le seul m o y e n de rétablir la paix intérieure. Cet h o m m e , que ses caprices et ses emportemens avaient rendu si redoutable, reçut avec une docilité incroyable la signification des

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement