Page 200

194

CHAPITRE VIII.

Mettereau , d'un déporté appelé Jean-Louis Kerautem. Avant qu'on songeât à le bannir de France , on lui avait permis de passer en pays étranger; mais c'était une espèce de faveur, car il était prévenu d'émigration. Il s'embarqua sur u n neutre ; le navire n'était qu'à peu de distance du port, quand le gros temps et des avaries le forcèrent d'y rentrer. Kerautem fut arrêté c o m m e n'étant plus dans les délais utiles pour le départ ; et , en l'envoyant à Cayenne , on le punit des obstacles que les vents et les orages lui avaient opposés. C e déporté nous avait paru bien portant ; il m o u r u t peu de temps après. J'apprends chaque jour que cette mortalité continue. Cependant je ne vous enverrai plus d'articles semblables, car m o n Journal devient u n nécrologe. Quelques déportés survivront peut-être : ils raconteront ce que nous avons eu à souffrir , et leur récit sera une leçon donnée à ceux qui font o u exécutent des lois barbares. 20 messidor an VII

(8 juillet 1799). —

Nous

apprîmes à Cayenne que l'agent, instruit de l'impression qu'avait faite en France la nouvelle des sévérités exercées contre nous, se relâchait de ses premières rigueurs. Jean-Jacques A y m é et Piclet profitèrent de la circonstance pour s'évader.

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement