Page 195

CHAPITRE VIII.

189

condamner à la peine que je subis. Je ne suis dominé que par le besoin de vous faire connaître m a véritable situation; et, quand je vous demande instamment de faire imprimer les lettres que je vous écris, c'est parce que j'attends m o n salut de cette publicité, au lieu de rien espérer de m o n silence. Je perdis ce Journal sur une des habitations où je passais les nuits. Je m'affligeais de cette perte, quand le maître d u logis le retrouva parmi de vieux bouquins. U n nègre fidèle et trop soigneux l'y avait jeté. Bientôt m o n livre eût été la proie des poux de bois , qui font de tout le papier qu'ils trouvent une vraie dentelle; ils ne distinguent aucun n o m , et n'épargnent pas plus Racine que Pradon. Les poux de bois et les vers semblaient être d'un fâcheux présage. J'eus la pensée de ne pas continuer cet écrit ; mais je touchais au terme. J'ai résisté. Laffon m e rejoignit le lendemain à la crique de Malmanoury. Il y avait là u n poste de cinq h o m m e s . Je m o n trai m o n passeport au caporal blanc qui c o m m a n dait. J'avais écrit m o i - m ê m e cet acte à Sinnamari, car j'étais greffier d u maire. Je prenais dans ce passeport la qualité de déporté non jugé. « Non jugé! dit le b o n caporal allemand, c'est » c o m m e si vous n'étiez pas déporté. » U n sol-

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement