Page 180

174

C H A P I T R E

VII.

diens ne savent ce que c'est que de s'emparer d'une contrée par la seule intention , par des conventions o u des actes auxquels le plus intéressé n'est point appelé. Ils n'attachent l'idée de la domination qu'à l'occupation présente et à la possession réelle. Les

gouverneurs

dans

nos

colonies con-

tinentales envoyaient de temps en France des sauvages, c o m m e

temps

pour

en

se dis-

penser d'une description. Il y a trente ans qu'on en vit u n à Versailles , o ù il fut présenté à Louis X V . O n le p r o m e n a dans Paris, o n le fit bien m a n g e r et boire a m p l e m e n t , on lui fit faire des hamacs superbes, des arcs et des armes d'un grand prix. O n lui donna aussi

des

instrumens

de

culture en

dans son pays et ceux dont nous vons en

France. O n

usage

nous ser-

joignit à tout cela des

bagatelles pour les enfans , et o n le renvoya comblé de toutes sortes de superfluités. T o u t fut brisé et détruit par les autres Indiens. Il voulut faire l'entendu, et parler des merveilles qu'il avait vues ; cet étalage déplut à tous les auditeurs ; quelques coups lui imposèrent silence. Il fut, presque en arrivant, remis au

niveau

commun,

et il ne resta aucune

trace d u voyage. M ê m e

aventure était arri-

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement