Page 179

CHAPITRE VII. gros c o m m e

173

le corps d'un h o m m e . Ces ser-

pens se blottissent en deux

o u trois spirales,

ils s'élancent sur les plus grands animaux, leur brisent les os et les étouffent, Ils ne poursuivent point l'homme, et ne le tuent que pour se défendre. Les villages voisins de Sinnamari sont les moins peuplés, et renferment les plus faibles tribus de la Guyane. Celles qui habitent à l'est de Cayenne sont plus nombreuses, u n autre esprit semble y animer les Indiens. Ils aiment la parure, ils entretiennent plus de propreté dans leurs cases, on les voit presque toujours occupés, h o m m e s et f e m m e s indistinctement. Aussi, leur n o m b r e ne paraît pas diminuer ; et c o m m e l'indigence et la misère sont la suite de la paresse de ceux que nous voyons ici, plus de jouissances accompagnent la diligence et l'activité des autres. Cette disposition au travail se remarque surtout parmi la nation des Rocouyens , la plus industrieuse que l'on connaisse sur les terres de la Guyane française. Elle est établie dans plusieurs villages, sur une branche d u M a roni, à plus de cent lieues de la mer. O n remarque la m ê m e activité parmi ceux qui ont fui la domination portugaise , pour venir s'établir sur le territoire q u e nous regardons c o m m e français. Je m e sers d u m o t regardons, parce que les In-

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement