Page 176

170

CHAPITRE VII.

nage, à ces nations qui se font des guerres continuelles pour s'enlever quelques f e m m e s les unes aux autres, et qui, après avoir eu les A m a z o n e s en leur pouvoir pendant

quelques

jours ou quelques nuits, souffrent qu'elles retournent paisiblement chez elles. Partout l'univers la supériorité des forces physiques a soumis la f e m m e à l ' h o m m e , et, dans le m o m e n t m ê m e o ù elle cède à son propre penchant, elle semble vaincue, presque captive, et c'est u n triomphe qu'il obtient. Il n'y a peutêtre au m o n d e que la petite et charmante île de Mytilène, autrefois Lesbos, o ù les f e m m e s régissent la famille et c o m m a n d e n t à leurs époux. L à , des Grecques toutes remarquables par leur beauté ont usurpé les avantages dont jouissent ailleurs les h o m m e s : les maisons, les jardins , les esclaves, tout leur appartient. L'époux leur obéit, et on le prendrait pour leur principal domestique. L à , u n mari perd son n o m et prend celui de sa f e m m e . Les usages les plus ordinaires sont passés d'un sexe à l'autre, et, pour n'en citer qu'un seul, l'homme à cheval est assis de côté, et la f e m m e s'y place c o m m e les h o m m e s des autres pays. Mais ce ne sont point là de véritables Amazones, vivant en société entièrement séparée des h o m m e s . Je doute qu'il y en ait jamais eu , et je suis bien convaincu que les récits

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement