Page 175

CHAPITRE VII.

169

» mamelles aux jeunesfilles,afin que, dans u n » âge plus avancé, elles puissent tirer plus ha» bilement de l'arc, et combattre plus aisément » leurs ennemis. O n ajoute que quand elles vont » visiter leurs maris , ceux-ci sont obligés de les » nourrir et de les servir, tandis qu'elles se tien» nent tranquilles dans leurs hamacs (1). » Les missionnaires font aussi mention d'Amazones établies dans une des Philippines. D e fréquentes questions faites aux Indiens ne nous ont procuré aucun éclaircissement qui puisse confirmer ces opinions. Il n'est m ê m e pas facile de se faire comprendre d'eux quand on les interroge sur ce point; rien n'est plus éloigné de leurs idées; ils croient qu'on plaisante quand on leur parle de femmes allant à la guerre, à la chasse, à la pêche, construisant des canots, des pirogues et des cabanes, faisant les grands abatis pour lesquels il faut toute la vigueur des h o m m e s , fabriquant des arcs, des flèches, des casse-têtes, et en m ê m e temps prenant soin d u m é n a g e ,filantd u coton pour les h a m a c s , et par-dessus tout

cela, faisant et

nourrissant des enfans. Mais ce qui leur semble plus risible que tout le reste, ce sont ces visites amoureuses et annuelles aux Indiens d u voisi-

(1) Lettres êdifiantes, tom.

VIII,

pag. 285; et

XV,

pag. 204.

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement