Page 173

CHAPITRE VII.

167

m e r s'il y avait à la Guyane une nation de femmes

guerrières, qui, après avoir exclu les

h o m m e s de leur république, la perpétuaient cependant par une fréquentation de quelques jours seulement avec des Indiens d u voisinage. Je n'ai vu a u c u n sauvage u n peu instruit sans lui demander quelle contrée habitait cette peuplade

nombreuse,

ennemie

implacable

des

h o m m e s , à l'exception de quelques jours dans l'année. A peine ont-ils daigné m e répondre, et m e s questions ne leur paraissaient pas sérieuses. M . de L a Condamine a parcouru ces contrées, et descendu l'Amazone dans u n cours de douze cents lieues. Il a consacré à cette recherche quelques pages d'une critique dont je ne révoque point la sincérité en doute; mais il aimait u n peu les choses extraordinaires. Il penche pour l'existence des Amazones, et il croit, s'il y en a, qu'elles habitent vers le centre de la Guyane; o u , si elles n'existent plus , qu'elles ont cependant existé autrefois. Il s'est exprimé de la manière suivante : « Ce qui m e paraît plus vraisemblable que » tout le reste, c'est que les Amazones aient «perdu avec le temps leurs anciens usages, «soit qu'elles aient été subjuguées par une au» tre nation, soit qu'ennuyées de leur solitude, » lesfillesaient enfin oublié l'aversion de leurs

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement