Page 16

CHAPITRE

DEUXIÈME.

Morale de Rovère dans sa déportation.—Sa f e m m e part pour le rejoindre. Les Anglais la font prisonnière et la conduisent à la Barbade , où elle apprend la mort de son m a r i . — L a contagion fait des progrès.—Mort de Brotier.—Arrivée de beaucoup d'autres déportés.—Leur sort.—Leur résignation en m o u r a n t . — H a w e l a n g e . — S a mort.—Récit de l'émigration et de la mortalité de 1764 à la G u y a n e . — Adèle Robineau.

21 fructidor an VI (7 septembre

1798).—

Les chaleurs étaient insupportables ; les rayons d u soleil tombaient à p l o m b pour la seconde fois sur nos têtes, et cette époque fut fatale, non-seulement à plusieurs déportés nouvellement arrivés, mais aussi à la plupart des anciens. Rovère n'épargnait rien pour nous faire aim e r notre situation. Il prétendait que l'état de déporté offrait des jouissances qu'on ne trouvait dans nul autre état de la vie. Il nous lut, u n jour, ce passage de la préface des poésies de Cowley. « J'ai désiré depuis long-temps, dit » cet Anglais, de m e

réfugier dans

une

de

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement