Page 155

CHAPITRE

VII.

149

blés pour traiter de la paix. Cette réunion , form é e pour u n objet aussi important; ces h o m m e s , assis en plein air, en cercle, délibérant sans tumulte, offraient un spectacle qui n'était pas sans majesté. O n m'y fit remarquer u n de ces Indiens moraves; je sus de lui qu'ils n'avaient voulu prendre aucune part à la guerre qui venait de finir. Le Grand Esprit, disaient-ils, n'a pas fait les h o m m e s pour s'entre-détruire, mais pour s'aimer et s'assister mutuellement. Toute leur conduite fut conforme à cette doctrine. O n leur supposa cependant des intentions hostiles. Les blancs les surprirent dans leurs villages, et en tuèrent u n grand n o m b r e , quoiqu'ils ne fissent aucune résistance. O n ne leur trouva point d'armes , et ils furent si fidèles à leurs principes, que pas u n seul de leurs assassins ne reçut la moindre blessure. Les nations de l'Europe qui ont formé des établissemens en Amérique ont souvent excité les Indiens à la culture de la terre ; mais elles ne leur proposaient, pour prix de leur travail, que les m ê m e s jouissances auxquelles nous s o m m e s habitués. Les Indiens comptent pour rien tous ces avantages; et leur indifférence à cet égard opposera long-temps u n obstacle insurmontable à ceux qui voudront les rendre cultivateurs. Il ne leur faut que ce qui leur est strictement né-

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement