Page 150

144

CHAPITRE

VII.

pas l'horreur q u e nous inspire cette c o u t u m e . Je crois qu'elle n'existe plus parmi ceux des Galibis qui ont p u recevoir les instructions religieuses des missionnaires; et cependant leurs dénégations n'ont rien de positif. Je suis disposé à croire qu'il y a toujours des cannibales p a r m i d'autres Galibis, et qu'assez souvent les vaincus prisonniers sont m a n g é s par les vainqueurs. Les anciens eurent connaissance des peuples anthropophages, soit d'Afrique, soit d'Asie.

Indica tigris agit rabida c u m tigride pacem..... Aspicimus populos, q u o r u m n o n sufficit irae Occidisse aliquem; sed pectora, brachia, vultum Crediderunt genus esse cibi (1).

Les découvertes faites de nos jours dans la m e r d u S u d nous ont appris q u e ces a b o m i n a bles festins sont familiers à la plupart des sauvages qui habitent les îles et les terres dont elle est parsemée. Les sauvages qui nous avoisinent sont d'une pusillanimité remarquable. O n trouve plus de courage et d'énergie parmi les tribus de l'intérieur. Les nations belliqueuses s'exercent m ê m e

(1) J U V É N . , S a t . xv.

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement