Page 138

132

CHAPITRE

VI.

irréprochables, q u e la consolation de ceux-ci soit dans la paix de leur conscience. Je ne négligeais cependant aucune occasion de recueillir des renseignemens sur l'état des contrées intérieures de l'Amérique méridionale. Je crois qu'elles sont encore imparfaitement connues, et les Espagnols , ainsi q u e les Portugais , o u n'y ont pas pénétré , ou ne nous ont dit qu'en partie ce qu'ils en savent. Walter Ralegh voyait de l'or partout, et Elisabeth, si empressée d'abord à l'entendre, ne fut pas long-temps d u p e de ses récits sur la ville impériale de M a n o a , dont les orfèvres fabriquaient de belles figures d ' h o m m e s et d'animaux en or et en argent. D e puis deux siècles on a renoncé à la recherche de cette montagne d'or et de d i a m a n s , dont il dit qu'une inondation l'empêcha d'approcher. Mais je suis disposé à croire qu'il y a entre l'Amazone et l'Orénoque des tribus d'Indiens plus avancées que celles qui habitent les côtes situées sur le golfe, ou qui sont baignées par l'océan voisin. Je

m'entretins

plusieurs fois, pendant

mon

séjour à Iracoubo, avec u n ancien bénédictin appelé Pierrefond, h o m m e

studieux et fort

éclairé; et l'opinion de ce déporté a confirmé la mienne. Il croit qu'il y a dans l'intérieur de la G u y a n e , que nous appelons française, des tribus beaucoup plus instruites q u e celles qui touchent

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement