Page 116

110

CHAPITRE

VI.

Vient ensuite H o m è r e ; et alors c'est bien évid e m m e n t la force qui contraint à l'obéissance. L a cause et l'effet se confondent. L'esclavage est une suite de la prise de Troie, et il est probable que Hélène ne fut qu'un prétexte. C'est dans ces temps que les liens, les chaînes sont deveneus nécessaires, et ces expressions ne sont point e m ployées par le poète dans u n sens figuré. L'esclave est véritablement enchaîné. Des mains qui ont porté le sceptre sont employées aux plus vils travaux. Pélée, accouru au secours d'Andromaque, la trouve retenue dans des liens, et lui dit: «Je » veux de m e s mains tremblantes rompre les in» dignes courroies dont les vôtres sont liées. Quel » barbare a p u se résoudre à meurtrir ainsi des » mains délicates ! Ces liens étaient faits pour les » taureaux et pour les lions. » Il faut faire u n choix dans cette multitude de récits , qui font connaître ce que fut l'esclavage dans ces temps anciens. L a destinée de la belle Polixène est une des plus remarquables : cette sœur d'Hector exprime en ces termes son horreur de l'esclavage : « Polixène esclave ! ce n o m seul » m e fait désirer la mort. U n maître m e con» damnera à faire son pain , à nettoyer sa m a i » son , à traîner dans la douleur et l'humiliation « les restes d'une vie languissante. U n esclave « acheté au hasard déshonorera la couche de

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Journal d'un député non jugé, ou déportation en violation des lois : Tome I  

Auteur : François Barbé de Marbois / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université...

Profile for scduag
Advertisement