Page 50

500

ATCHÉ E T

PÉRAK.

district duquel nous nous trouvions, et escortés des principaux chefs indigènes de Tampat-Touan. Pendant qu'on pelait les cannes, pour nous présenter par morceaux leur tige blanche, juteuse à mâcher, nos boys installaient en plein vent notre cuisine : une marmite de riz sur trois pierres, avec un feu de bois mort, et préparaient une broche de bois pour un somptueux rôti : on dépeçait en effet un chevreuil que je venais de tirer à vingt pas de la paillotte, et dont l'indigène notre hôte prenait d'abord pour lui la tête et un cuissot, les morceaux auxquels il avait droit, parce que la bête avait été tuée sur sa t e r r e , mais qu'il nous eût abandonnés sans doute, si nous n'eussions tenu nousmême à nous conformer à l'adat (la loi des ancêtres! pour tous les peuples de la Malaisie). Un autre indigène, pendant ce temps, faisait fonctionner un appareil qui a été sans doute la première usine à sucre — bien perfectionnée depuis ! — deux morceaux d e bois que l'on voit attachés aux piquets de toutes les paillottes de ces montagnes, et entre lesquels, en se servant de l'un d'eux comme d ' u n levier, on écrase la canne pour faire du kiang. Le kiang un jus écumeux qui coule dans la gaine, cousue au rotin, d'une feuille d'aréquier, fait une boisson sucrée excellente, valant l'eau de coco et le vin de palme. Un boy que nous avons pris à Tampat-Touan, surtout pour nous servir d'interprète, vient me demander, à ce moment, si je veux voir un homme de Nyas qui habite P a n t é - L a w a n ; je le suis j u s q u ' à l'extrémité du kampong, à une paillotte plantée dans un endroit sauvage, au pied de la grande forêt. A mon arrivée, une jeune femme portant un enfant à califourchon sur sa hanche vient de descendre l'échelle. Elle se sauve à toutes jambes dès qu'elle m'aperçoit et remonte précipitamment dans la paillotte. Mais le maître de la maison semble moins effarouché : il a déjà vu sans doute des « hommes blancs » à la côte. C'est un homme de petite taille, mais dont le buste nu parait souple et solide

Bulletin de la Société de Géographie : 4ème trimestre 1885  

Auteur : Charles Velain, Xavier Brau de Saint-Pol Lias, Pierre Vidal-Senèze / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Serv...

Bulletin de la Société de Géographie : 4ème trimestre 1885  

Auteur : Charles Velain, Xavier Brau de Saint-Pol Lias, Pierre Vidal-Senèze / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Serv...

Profile for scduag
Advertisement