Page 141

VOYAGE DANS L'ÉQUATEUR ET LE PÉROU.

591

Je dormis comme on dort en pareille circonstance et, à mon réveil, je repris mon ascension jusqu'au sommet de la montagne où l'on ne voit que de mauvais pâturages. Le succès avait du reste couronné mes efforts. J'avais pu d e s s i n e r assez grossièrement les tombeaux que j'avais vus et j'étais parvenu avec beaucoup de peine à en démolir quelques-uns. J'y trouvai des objets fort curieux et des momies. Dans ma précipitation j'arrachai malheureusement un grand morceau de la toile qui couvrait la tête de l'une d'elles. Il y avait aussi quelques souterrains dont les ouvertures étaient fermées avec des pierres de forme elliptique dont les diamètres ont 2 , 5 0 et 3 mètres et qui sont là comme des bouchons aux bouteilles. Ce qui m'étonna bien davantage, ce fut de rencontrer de simples maisons parmi ces tombeaux. On pourrait faire à ce sujet bien des suppositions dont j e veux m'abstenir pour le moment. Je me bornerai à dire que toutes ces ruines contiennent une foule d'objets en pierre, en os, etc., mais rien en fer. On y voit beaucoup de grands vases elliptiques dont les dimensions en hauteur et largeur varient entre 2 et 3 pieds. Enfin de nombreux hiéroglyphes, de toutes couleurs, ornent les m u r s . Le jour suivant j e quittai ces parages et je revins par El Puente à Chachapoyas 1

m

NOTES COMMUNIQUÉES PAR M. LE DOCTEUR HAMY.

1° Sur la construction des tombeaux : Les tombeaux ont la forme de calottes sphériques ou de ruches d'abeilles. Leurs dimensions moyennes sont de 1. Les dessins n'ont pas été retrouvés.

Bulletin de la Société de Géographie : 4ème trimestre 1885  

Auteur : Charles Velain, Xavier Brau de Saint-Pol Lias, Pierre Vidal-Senèze / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Serv...

Bulletin de la Société de Géographie : 4ème trimestre 1885  

Auteur : Charles Velain, Xavier Brau de Saint-Pol Lias, Pierre Vidal-Senèze / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Serv...

Profile for scduag
Advertisement