Page 122

572

VOYAGE D A N S

L'ÉQUATEUR

ET LE

PÉROU.

me dégager. Je me mis alors à la recherche de mes affaires, trouvant ici une couverture, là mon chapeau, etc. Ma mule de selle s'était réfugiée à un quart de lieue dans l'enceinte d'une maison démolie par l'orage ; quant à ma mule de charge, je la retrouvai, à six heures du soir, au pueblo de Cochamal, devant la porte de l'église. Le Gobernador et le maître d'école, qui m'attendaient, me donnèrent ce dont j'avais besoin, car tous mes bagages étaient trempés par la pluie. Je n'oublierai pas que le Gobernador eut l'obligeance de m'offrir son four pour faire sécher mon herbier. Cochamal est bâtie au pied des montagnes, à une altitude de 1480 m è t r e s ; ses cent habitants sont la plupart de race blanche. Gomme ils m'assurèrent que les montagnes étaient couvertes de ruines et de cavernes, je partis le lendemain pour les visiter. A dix heures, j'arrivai sur une hauteur où je trouvai des ruines semblables à celles de Valladolid. La plupart des maisons, de 10 mètres de longueur sur 5 de largeur, sont construites en pierres de deux pieds d'épaisseur, taillées comme les pavés de nos rues. La plupart de ces m a i sons sont adossées à la montagne. Celles-ci ont deux p e tites fenêtres sur le devant, tandis que les maisons qui font face à la montagne ont leurs fenêtres de l'autre côté. L'ensemble de ces ruines forme une circonférence coupée en tous sens par des rues d'une largeur moyenne de 4 mètres. J'en suivis une qui aboutissait au sommet de la montagne jonchée de pierres plus ou moins bien sculptées; puis, ayant fait quelques fouilles sans résultat, je redescendis par une des rues du versant est. Plus bas, je traversai d'autres ruines groupées sans ordre et m e dirigeai vers une petite montagne qui dominait les environs ; mais en arrivant à sa base, je restai tout étonné de voir que la montagne avait été coupée verticalement et formait une haute muraille. En en faisant le tour, j e vis une caverne faite de main d'homme. L'ouverture haute d'un mètre, large de 0 , 5 0 , m

Bulletin de la Société de Géographie : 4ème trimestre 1885  

Auteur : Charles Velain, Xavier Brau de Saint-Pol Lias, Pierre Vidal-Senèze / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Serv...

Bulletin de la Société de Géographie : 4ème trimestre 1885  

Auteur : Charles Velain, Xavier Brau de Saint-Pol Lias, Pierre Vidal-Senèze / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Serv...

Profile for scduag
Advertisement