Page 1

mAniOC.org Bibliothèque Alexandre Franconie Conseil général de la Guyane


fTiAniOC.orq Bibliothèque Alexandre Franconie Conseil général de la Guyane


FLEUVES D E

L'AMÉRIQUE DU SUD 1877 — 1879

LE

P A R

Docteur

JULES M É D E C I N

D E

L A

M A R I N E

CREVAUX F R A N Ç A I S E

MISSIONS DU MINISTÈRE DE L'INSTRUCTION PUBLIQUE

PUBLIÉ

PAR LA S O C I É T É DE G É O G R A P H I E

P A R I S

SOCIÉTÉ 184,

D E GÉOGRAPHIE B O U L E V A R D

S A I N T - G E R M A I N ,

1 8 8 3

184


mAHIOCorg Bibliothèque Alexandre Franconie Conseil général de la Guyane


JULES C R E V A U X er

JULES-NICOLAS CREVAUX naquit, le 1 avril 1847, à Lorquin, petit village de la Meurthe qui ne nous appartient plus depuis le traité de Francfort. Il fit ses études au lycée de Nancy et se destina à la médecine ; comme il ne se sentait aucun goût pour la médecine sédentaire, il entra, en 1868, dans ce groupe militant des médecins de la marine qui a fourni tant d'explorateurs distingués. Énergique à l'excès, dur à la fatigue et aux privations, J. Crevaux, bien que de petite taille, était doué d'une force musculaire peu commune, accusée par la carrure de ses épaules, son encolure et le développement de sa poitrine ; sa physionomie mobile était pleine de vie et d'expression. Animé d'une légitime ambition, il brûlait du désir de servir l'humanité en contribuant au progrès de la science; c'était chez lui une question de tempérament: la soif de l'inconnu le dévorait. Élève de l'École de médecine navale de Brest en octobre 1867, aide-médecin de la marine une année plus tard (24 octobre 1868), il accomplissait sur la Cérès le service de mer exigé des débutants et observait, au cours de ce voyage, une maladie spéciale des pays chauds, l'hématurie chyleuse, qui fit le sujet de sa thèse naugurale, considérée comme fort intéressante par les savants spéciaux. Il était encore aide-médecin au moment de la guerre de 1870-1871, et fut envoyé à l'une des ambulances organisées alors par l'initiative du docteur Rochard, médecin principal de la marine. La troupe à laquelle fut attaché le docteur Crevaux était le 4 bataillon des marins de Cherbourg, qui, après avoir héroïquement enlevé le village de Fréteval, finit par être écrasé sous les masses ennemies. Crevaux, emmené avec les blessés, réussit à franchir les lignes allemandes à Orléans. De là il se rendit à Tours, où il reçut de Gambetta la mission de rentrer dans Orléans occupé par les Allemands, porteur d'une dépêche de la Délégation de la Guerre; il eut le bonheur d'en pouvoir rapporter la réponse. Nous trouvons plus tard Crevaux à l'armée de l'Est ; là encore, grâce à sa connaissance de la langue allemande, à l'ingéniosité de ses combinaisons, à son sang-froid, à son intrépidité, il pénètre dans Salins investi et en revient apportant une dépêche du commandant de la place. Blessé au combat de Chaffois, le 24 janvier 1871, il est de nouveau attaché aux bataillons de marins et, en avril 1871, il rentre enfin à Brest. Cinq ans, presque jour pour jour, après sa nomination d'aide-médecin, il est nommé médecin de 2 classe (28 octobre 1873), et en cette qualité, il fait sur le Lamothe-Piquet une campagne dans l'Atlantique Sud. Les observations qu'il recueille pendant un séjour à La Plata, lui permettent de combattre avec e

m e


II

JULES CREVAUX.

succès la théorie du célèbre Agassiz, suivant laquelle les roches polies et striées des plaines argentines seraient des blocs erratiques. Ces roches étant de même nature que celles qui les supportent, Crevaux en inférait qu'elles avaient dû être polies et striées sur place par d'énormes nappes d'eau entraînant avec une vitesse prodigieuse des quantités de débris. En novembre 1876, il était reçu médecin de I classe de la Marine et pouvait dès lors satisfaire plus librement la passion des voyages que ses stations dans l'Amérique du Sud avaient beaucoup développée. Dès 1876, il avait obtenu du Ministre de l'Instruction publique la mission d'explorer l'intérieur de la Guyane française, de Cayenne à l'Amazone, de retrouver ce fameux Eldorado, la terre « ruisselante d'or et étincelante de pierres précieuses » placée, par l'imagination des premiers voyageurs espagnols, au milieu des forêts vierges qui couvrent cette région insalubre. Avant lui, Patris (1762), Leprieux (1830), le R. P . Neu (1850), Bonny (1860), Vidal (1861), le P. Kroenner (1863), le docteur Chevalier (1866) et le chercheur d'or Labourdette, avaient vainement tenté de remonter le cours du Maroni qui sert de frontière entre la Guyane française et la Guyane hollandaise. Le docteur Crevaux, retenu tout d'abord aux îles du Salut par une violente épidémie de fièvre jaune, qu'il combat avec un dévouement auquel tout le monde s'accorde à rendre hommage, s'embarque enfin sur le Maroni, le 9 juillet 1877. Presque au début de son exploration il se trouve arrêté chez une tribu de ces nègres Bonis, descendants des esclaves noirs qui se révoltèrent contre les traitants hollandais en 1772. Au sein de cette race transplantée d'Afrique dans les forêts de l'Amérique, il rencontre un jeune nègre, Apatou, qui, désireux de voir du pays et amoureux de la gloire, se décide à l'accompagner. C'est ce fidèle serviteur qui a suivi le docteur Crevaux dans toutes ses explorations, et qui, par son énergie à toute épreuve et son incomparable dévouement, lui a rendu en maintes occasions les plus grands services. Il mirent soixante-dix jours à remonter le Maroni jusqu'à sa source située au pied de la chaîne des Tumuc-Humac, ligne de partage entre les eaux tributaires de l'Amazone et celles qui vont directement à l'Atlantique. Crevaux ne pouvait s'arrêter là; franchissant donc le Tumuc-Humac, il débouche dans les selvas du grand fleuve, aux sources de l'Apaouani, affluent du Yary, tributaire lui-même de l'Amazone. Le premier de tous les voyageurs, il avait franchi cette importante ligne de faîte. Le docteur Crevaux s'aventure alors sur le Yary avec une embarcation creusée dans un tronc d'arbre, et, se laissant aller au courant, franchit audacieusement des rapides que n'avaient jamais osé affronter les Indiens Roucouyennes eux-mêmes, établis sur les rives du fleuve. Des vingt hommes qui composaient l'expédition au départ, il n'en reste que trois. Bien qu'épuisé par la fièvre, le docteur, pendant vingt-deux jours, descend cet affluent de l'Amazone, tantôt au milieu des populations hostiles, tantôt traversant un pays complètement désert, et, le 30 novembre, il arrive au Para, après un trajet de deux mille kilomètres, ayant enrichi la géographie et l'ethnographie de renseignements précieux sur une contrée défendue jusque-là, par son dangereux climat, contre les entreprises des Européens. Ce beau voyage n'était, aux yeux de Crevaux, qu'un voyage d'essai. Après avoir rendu compte des résultats acquis à la science par ses premières découvertes et organisé au Champ-de-Mars l'exposition des collections qu'il avait rapportées, il repartait, le 24 juillet 1878, pour aller explorer l'Oyapock, qui traverse à l'est la Guyane française et qui est encore moins connu que le Maroni. Remontant ce fleuve, il franchissait pour la seconde fois le Tumuc-Humac, suivait la rivière Kou jusqu'à son confluent dans le Yary qu'il re


JULES CREVAUX.

III

revoyait avec « le plaisir d'un soldat qui revoit son champ de bataille » puis, il remontait cette dernière rivière jusqu'à sa source, pour s'engager dans une région qui s'étend inconnue jusqu'à l'équateur. Il atteignait ainsi les sources du Parou, l'un des affluents de l'Amazone, levait ce grand cours d'eau, malgré les dangers qu'en offre la navigation, et quarante et un jours après il arrivait de nouveau à l'Amazone. C'est au cours de cette exploration que le docteur Crevaux a recueilli les observations en partie nouvelles sur les Roucouyenoes, les Trios, les Apalaïs, et découvert le Strychnos qui portera désormais son nom (Strychnos Crévauxii) et qui donne à l'un des Curares de l'Amazone ses propriétés toxiques. Sa mission est terminée, mais la saison n'est point propice pour rentrer en Europe. Au lieu de s'aller reposer à Buenos-Ayres, comme on le lui avait conseillé, des fatigues de ce pénible voyage, il entreprend une nouvelle campagne plus fatigante encore. On apprend un jour à Paris qu'il s'est embarqué sur un vapeur brésilien, a remonté le Rio Iça dont il a relevé entièrement le cours, et, qu'arrivé au pied des Andes, il n'a pas hésité à descendre en pirogue un autre immense cours d'eau, le Yapura, qui mesure cinq cents lieues dont les quatre cinquièmes étaient demeurés inconnus. Tout en continuant ses recherches sur le Curare, il a étudié les populations qui habitent les bords ignorés du Yapura. De ces Indiens, les uns ressemblent à s'y méprendre aux Roucouyennes du Yary, qu'il a précédemment visites, et cette constatation confirme d'une manière très nette les théories de d Orbigny sur les migrations des Guaranis. Les autres, dont les relations ethniques ne sont pas encore bien établies, passent pour des anthropophages des plus dangereux. Plus d'une fois le docteur a vu les traces des funèbres repas où les cannibales se réjouissaient au son de flûtes faites d'ossements humains, auprès d'une marmite dans laquelle cuisait la tête d'un ennemi; plus d'une fois aussi il a dû se mettre en garde contre ces bandes sauvages qui voulaient entraver sa marche. Mais, avec le concours d'Apatou, il fut assez heureux pour surmonter tous ces obstacles et parvenir sans encombre à l'Amazone. Ces deux voyages avaient enrichi la science de documents nouveaux. Non seulement le docteur Crevaux avait levé à la boussole tout son itinéraire, mais il avait fait un ensemble d'observations géographiques intéressantes et réuni des échantillons précieux pour l'étude de la géologie de ces contrées. L'ethnographie lui devait également des collections précieuses, recueillies sur presque tout ce long parcours; il rapportait des vocabulaires fort curieux, etc. Aussi la Société de géographie de Paris lui décernait-elle une médaille d'or dans sa séance du 16 avril 1880. La Société degéographie de l'Est lui votait la même récompense. Mais le séjour de la France, malgré ces brillants triomphes, n'avait qu'un attrait relatif pour l'intrépide voyageur: l'Amérique l'attirait de plus en plus. Il se remettait en route, le 6 août 1880, accompagné de M. Lejanne, pharmacien de la marine, du matelot Burban et de son fidèle Apatou. Il débarque à Sabanilla (Colombie), remonte sur un vapeur le Magdalena, franchit la Cordillère des Andes, atteint les sources du Guayabero qu'il baptise du nom de Rio de Lesseps, et, traversant les régions les moins fréquentées des Llanos, atteint en canot, après un voyage de cinquante et un jours, les bouches de l'Orénoque. Il faut lui avoir entendu faire le récit de ce voyage de huit cent cinquante lieues, pour se rendre compte des épreuves sans nombre que le docteur et ses compagnons affrontaient de gaieté de c œ u r ; son brave matelot Burban meurt victime d'une piqûre de Raga, et Apatou se voit sur le point d'être dévoré par un caïman. Le docteur Crevaux « ne perd pas de temps à être malade», comme il l'a dit lui-même,


IV

JULES

CREVAUX.

et il ajoute modestement qu'il ne doit son salut qu'à trois choses : « une bonne santé, un peu d'audace et beaucoup de chance ». A peine revenu en France, il est promu au grade d'officier de la Légion d'honneur et nommé officier de l'Instruction publique. Mais il rêve de nouvelles expéditions, le démon des voyages s'est emparé de lui. Il lui faut, cette fois, traverser le continent américain du sud au nord et explorer le vaste espace en grande partie inconnu qui sépare le Rio de la Plata du cours de l'Amazone. Les Chambres lui votent un crédit de soixante-dix mille francs, et il part accompagné d'un jeune astronome, M. Billet, et d'un dessinateur, Jules Ringel. On lui avait adjoint un marin timonier breveté, Ernest Haurat, et un aide, J. Didelot, qui s'était préparé à ce voyage à l'Observatoire de Montsouris. Son itinéraire comportait, en ligne droite, au moins trois mille kilomètres à travers des territoires considérables, en partie inexplorés, dont le figuré grossier est à peine tracé sur les meilleures cartes. La mission arrive à Buenos-Ayres vers la fin de décembre 1881. Crevaux n'est pas entièrement fixé sur son itinéraire, et la saisonn'est pas favorable pour visiter le haut Paraguay ; sachant que le Pilcomayo sera dans l'avenir la seule route qui reliera la Bolivie avec le Paraguay et le reste du monde, il s'engage sans sourciller à travers le vaste territoire inexploré du Grand Chaco que réclament déjà les trois républiques voisines. Dans les derniers jours dejanvier il est à Humahuaca, sur la frontière de la République argentine; victime de l'arbitraire d'un juge de paix de village, il est jeté en prison, condamné à une forte amende, pillé, dévalisé; il prend tous ces contretemps avec une gaieté charmante: « Il ne me restera, écrit-il, qu'un cure-dents pour faire ma campagne. » Au commencement du mois de mars, il atteint la ville bolivienne de Tarija : malheureusement trop coudant dans le succès, il se regarde comme à l'abri de toute agression fâcheuse ; les dix-neuf hommes dont se compose son expédition sont armés de fusils Remington et ont chacun trois cents coups à tirer. Mais l'organisation d'une troupe aussi nombreuse a fait un certain bruit. Les Indiens sont prévenus; ils guettent ces visiteurs, qui sont pour eux des ennemis parce qu'ils veulent violer le secret de leurs retraites; ils les massacreront dans un odieux guet-apens, et, en satisfaisant leurs rancunes sauvages, ils acquerront ces armes précieuses dont on leur a parié, qui leur donneront plus tard contre les blancs de terribles moyens d'action. On ne connaît pas les détails précis de la catastrophe. On croit que l'expédition a été surprise le 13 mai, près du lieu appelé Teyo, dans le voisinage du Paraguay, par les Tobas, les plus perfides et les plus aguerris des Indiens qui habitent sur les bords de ce fleuve. Armés de leurs arcs, ils ont dû surprendre le docteur et ses compagnons, aborder les chaloupes, et dans un combat dont nous ignorons les péripéties, ils auront massacré la plupart des membres de l'expédition. La mort du docteur Crevaux a été un deuil pour notre pays. Par l'élévation de son caractère, par son ardent patriotisme, par sa bravoure à toute épreuve, par les services éminents qu'il avait déjà rendus, il avait pris place au premier rang parmi les explorateurs les plus distingués de notre époque. Son nom sera désormais inscrit à côté de ceux de Francis Garnier, du colonel Flatters, de tous ces martyrs de la Géographie qui, séduits par l'attrait de l'inconnu, désireux d'étendre le domaine du commun savoir et la légitime influence de notre chère France, ont sacrifié leur vie pour la science et pour la patrie (1). GEORGES Secrétaire

de la Société

REVOLL,

de géographie

de Paris, pour

(1) Nous donnons à la page suivante la bibliographie des travaux, que le docteur Hamy a bien voulu se charger de recueillir.

/

1882-83.


BIBLIOGRAPHIE De Cayenne aux Andes, par l'Oyapock, le Yary, le Parou, l'AmaDe l'hématurie chyleuse ou graisseuse des pays chauds pymélurie zone et l'Iça,retour par le Yapura (Bull, de la Soc. de Géogr., de Bouchardat), thèse pour le doctorat en médecine. Paris, 1872, in-4°. 6 série, t. XIX, p. 385-416, 2 cartes, mai 1880). De Cayenne aux Andes. Première partie. Exploration de l'Oyapock Clinique chirurgicale. Leçon faite par M. le docteur Cras sur un cas de paralysie traumatique, etc. (Archiv. deMéd.navale, et du Parou (Tour du Monde, n 1019 à 1023, t. XL, p. 32-112, juill.-août, 1880; t. XLI, p. 113-144, févr.-mars 1881). Seconde t. XIX, p. 132-141, févr. 1873). partie. Exploration de l'Iça et du Yapura (lbid., n 1052 à Hématurie chyleuse ou graisseuse des pays chauds (lbid., t. XXII, 1053, t. XLI, p. 145-176, août 1881). p. 165-178,fig.sept. 1874). Voyage dans l'Amérique du Sud (1880-1881). Conférence (Bull, de la Clinique navale. Empoisonnement par le plomb(Gazettedes hôpiSoc. de géogr., de l'Est, 1881, 2 trim. p. 257). taux, 1874, p. 930-932). Influence du changement de climat sur le pouls, la respiration Memoria sobre a hematuria chylosa dos payses calidos (en collab),et la température de l'homme sain (M m. de la Soc. de méd. avec le docteur Silva Lima). Bahia, 1876. de Nancy, 1880-1881, p. 129-131). Faux blocs erratiques de la Plata; prétendue période glaciaire Voyage sur le rio Magdalena, à travers les Andes et sur l'Orénoque d'Agassiz dans l'Amérique du Sud (Bull, de la Soc. géolog. (Bull, de de la Soc. de Géogr., 7 série, t. II, p. 7-23, cart., juill. 1881 ). France, 3 série, t. IV, p. 304-308 et pl. VII, mars 1876). Sur les Indiens Roucouyennes (Mém. de la Soc. d'Anthrop. de Notes sur l'histologie pathologique delafièvrejaune (épidémie des Paris, 2 série, t. II, fasc. 3, p. 250-258, 1882). îles du Salut, avril-mai 1877), (Archiv. de Méd. navale, t. XXVIII, Mémoire sur les nègres Bosh ou nègres marrons des Guyanes, p. 223-230, sept. 1877). (lbid., p. 259-280). Voyages au Maroni. Lettre au président de la Société de géoVoyage d'exploration à travers la Nouvelle-Grenade et le Vénégraphie de Paris, (Bull, de la Soc. de Géogr., 6 série, t. XIV, zuela, Bios Magdalena, de Lesseps ou Guaviare, Orinoco p. 436-440, oct. 1877). (Tour du Monde, 1882, t. XLI1I. p. 225, avec caries). Exploration de l'intérieur de la Guyane française et de laUne excursion du docteur Crevaux chez les Guaraunos, notes chaîne des Tumuc-Humac, (Archiv. des miss, scientif, 3 série, du voyageur communiquées par M. E. Lejanne (Tour du Monde, t. V, p. 333-336, avec carte, 1878). n° 1134, t. XLIV, p. 193-288, sept. 1882). Voyage en Guyane. (Bull, de la Soc. de Géogr., 6 série, t. XVI, Voyages p. 385- dans l'Amérique du Sud, contenant : 1 Voyage dans 417, avec 2 cartes, nov. 1878). l'intérieur des Guyanes (1876-1877), exploration du Maroni et du Voyage d'exploration dans l'intérieur des Guyanes(Tour du Monde,Yary; 2° De Cayenne aux Andes (1878-1879), exploration de l'Oyapock, du Parou, de l'Iça et du Yapura; 3° A travers la n 960 à 964, t. XXXVII, p. 337-416, mai-juin 1879). Nouvelle-Grenade et le Venezuela (1880-1881), exploration, en compagnie de M. Lejanne, du Magdalena, du Guaviare et de Voyage en Guyane. lettres au président de la Société de géographie l'Orénoque; 4° Excursion chez les Guaraounos (1881). Avec 253 de Paris, au gouverneur de la Guyane et au Ministre de la Marine (Bull, de la Soc. de Géogr., 6 série, t. XVII, p. 191-197, grav. sur bois, 4 caries, 6 fac-similé. Paris, Hachette, 1883. févr. 1879). 1 vol. in-4°. e

os

os

e

e

e

e

e

e

e

e

Os

e

MOTTEROZ, Adm.-Direct, des Imp.réuni

A, rue Mignon.2,Paris.


MISSION

DU

MINISTERE

DE

L'INSTRUCTION

PUBLIQUE

TABLEAU D'ASSEMBLAGE au 3.5oo.ooo

e

Les vues sont gravées d'après des dessins duTourduMonde

PUBLIÉ PAR LA SOCIÉTE DE GÉOGRAPHIE

Gravé et Imprimé parErhard.35bis,rue Denfert-Rochereau Paris.


MISSIОN

DU

MINISTERE

DE

L'INSTRUCTIОN

PUВLIQUE

Y A R Y au400000eF . 1 . l l e

Voyage du D Crevaux on Guyane et dans Le bassin de l'Amazone 1877 et 1878 - 79 r

Dressé par J. Hansen , d'après les carnets de notes de l'explorateur.

PUBLIÉ PAR LA SOCIETE DE GEOGRAPHIE

Gravé

et Imprimé par

E r h a r d , 35bis.

rue D e n f e r t

Rochereau Paris.


MISSION

DU

MINISTERE

DE

L'INSTRUCTION

r

Voyage du D Crevaux en Guyane et dans Le bassin de l'Amazone 1877 et 1878-79

Dressé par J. Hausen, d'après les carnets de notes de l'explorateur

PUBLIQUE

Y A R Y au 4ooooo F 2. e

PUBLIÉ PAR LA SOCIETE DE GÉOGRAPHIE

lle

Gravé et Imprimé par Erhard.35bis,rue Denfert-Rochereau.Paris


MISSION

DU

MINISTERE

DE

L'INSTRUCTION

OYAPOCK au 225ooo F . 1.

Voyage du Dr Crevaux en Guyane et dans Le bassin de L'Amazone 1878-1879.

Dressé par J. Hansen, d'après les carnets de notes de l'explorateur.

PUBLIQUE e

PUBLIÉ PAR LA SOCIÉTÉ DE GÉOGRAPHIE

lle

Gravé et Imprimé parErhard35bis,rueDenfert-Rochereau_Paris.


MISSIОN

DU

MINISTÈRE

DE

L'INSTRUСTION

OYAPOCK au 225 000. F. 2. e

Voyage du Dr Crevaux en Guya ne et dans le bassin de l'Amazone 1878-l879.

Dressé pa r J. Hansen, d'a près les c a r n e t s de notes de l'explora teur

PUВLIQUE

PUBLIÉ

PAR LA SOCIÉTÉ DE GEOGRAPHIE

le

Gravé et I m p r i m é par Erhard.35bis . . r u e Denfert-Rochereau_Paris


MISSION

DU MINISTÈRE DE L'INSTRUCTION PUBLIQUE

Voyage du Dr Crevaux en Guyane et dans Le bassin de L'Amazoue L878-1879

Dressé par J Hansen, d'après les carnets de notes de l'explorateur,

PUBLIÉ PAR LA SOCIÉTÉ DE GEOGRAPHIE

ROUAPIR

E T KOU au 125000 F K e

lle

Gravé et Imprimé parErhard35bis,rueDenfert-Rochereau_Paris.


MISSION

DU M I N I S T È R E

DE L ' I N S T R U C T I O N

Voyage du D C r e v a u x en Guyane et dans le bassin de l'Amazone 1878-1879.

Dressé

p a r J . H a n s e n , d'après

les c a r n e t s

de notes

de l'explorateur.

PUBLIQUE

PAROU au 125000

r.

PUBLIÉ

PAR

LA

SOCIÉTÉ

DE

GÉOGRAPHIE

e

lle

F l.

Gravé et Imprimé p e r K r h a r d J&. ,ruc I V u l i i - i Rocbereau rVrt*


MISSION Voyage -du

Dressé

Dr

Crevaux en Guyane et dans le

p a r .J. H a n s e n , d ' a p r è s les c a r n e t s de n o t e s de

bassin

l'explorateur.

de L'Amazone

DU

MINISTÈRE

DE

L'INSTRUCTION

PUBLIQUE

PAROU au 125000 F. e

1878-1879.

PUBLIÉ

PAR

LA

SOCIETE

DE

GÉOGRAPHIE

LLE

2

G r a v é et Imprimé par Erhard 35bis rue Denfert-Rochereau_Paris


M I S S I O N

D U

M I N I S T È R E

DE

L ' I N S T R U C T I O N

P A R O U au

Voyage du Dr Crevaux en Guyane et dans le bassin de l'Amazone 1878-1879.

D r e s s é p a r J. H a n s e n . d ' a p r è s

les c a r n e t s de n o t e s

de

l'explorateur.

P U B L I Q U E

PUBLIÉ

PAR

LA

SOCIÉTÉ

DE

GÉOGRAPHIE

bis

e

125000 F

lle

3

Gravé et imprimé par Erhard, 35 . rue Denfert-Rochereau_Paris


MISSION

DU

MINISTÈRE

L'INSTRUCTION

PAROU

Voyage du Dr Crevaux e n Guyane et dans Le b a s s i n de L'Amazone 1878-1879.

D r e s s é p a r J . H a x i s m , d V p r è s les C A R N E t s

DE

n o t e s de

l'explorateur.

PUBLIQUE

PUBLIE

PAR

LA

SOCIÉTÉ

GEOGRAPHU

au 125000

e

F4 lle

Gravé et Imprimé par Erhard.35bis.rue Denfert-Rochereau_Paris


MISSION Voyage

du

r

D

Cr e v a u x

en

Guyane

Dressé par J.Нansen, d'après l e s carnets de

et

notes

dans

le

bassin

de l 'expl orateur.

de

DU

MINISTERE

DE

L'INSTRUCTION

l'Amazone 1878-1879

PUBLIQUE P A R O U

PUBLIÉ PAR LA

SOCIÉTÉ

DE

GÉOGRAPHIE

Gravé et Imprimé par Erhnard. 3 5

b i s

au 125.000 F 5 e

lle

rue Denfert-Rochereau_Paris.


MISSION

DU

M I N S T É R E

DE

L'INSTRUCTION

Voyage d u Dr Crevaux en Guyane et dans le bassin de l'Amazone 1878-1879

Dressé par J. Hansen, d'après les c a n e t s de

notes

de

l'explorateur.

PUBLIÉ

PAR

LA

SOCIÉTÉ

DE

GÉOGRAPHIE

PUBLIQUE

PAROU au

Gravé et imprimé par Erhard 35

bis

125000 F 6 e

lle

rue Denfert-Rochereau_Paris


MISSION

DU

MINISTÈRE

DE

L'INSTRUCTION

PUBLIQUE

PAROU au

r

Voyage du D .Crevaux en Guyane et dans le b a s s i n de L'Amazone 1878-1879.

D r e s s é par J. Hansen, d'après l e s carnets de notes de l'explorateur.

PUBLIE

PAL

LA

SOCIÉTÉ

DE

GEOGRAPHIE

Gravé

125ooo F 7 e

lle

etImpriméparErhard35bis.rUED E N F E R T - R o c h e r e a u _ P a r i s .


MISSION Voyage du D C r e v a u x e u Guyane r

et dans l e bassin de l 'Amazone

Dressé par J. Hanse n, d'après le s carne ts de n o i e s de

1'e xplorate ur.

DU

MINISTÈRE

DE

L'INSТRUСГIОN

PUВLIQUE

PAROU

1878-187!)

PUBLIE

РAR

LA

SOCIÉTÉ

DE

GÉOGRAPHIE

bis

Gravé e t Imprimé par Erhard 35 , rue

a u 125ooo

e

F

lle

8.

De n fe r t - R o c he re a u _ P a r i s


MISSION Voyage

r

d u D

Сrevaux

Dressé par J. Hansen,

en

d'après l e s

Guyane

et

d ans

Le

bassin

carnets de. n o t e s de l'explo rateur,

d e l'Amazone

DU

MINISTÈRE

DE

L'INSTRUCTIОN

PUBLIQUE IÇA au 200.000 F 1 e

1878-1879.

PUBLIÉ

PAR

LA

SOCIÉTÉ

DE

GÉOGRAPHIE

Gravé et Imprimé

par

bis

Erhard 35

lle

,rue Denfert-Ro chereau_Paris.


MISSION r

Voyage du D Cre vaux e n Guyane e t dans Le bassin de L'Amazone

Dressé par J Hansen, d'après les

carnets

de

notes

de l'explorateur.

DU

M I N I S T È R E DE L ' I N S T R U С T I O N P U B L I Q U E IÇA au 200.000 F 2 e

1878-1879.

PUBLIÉ PAR LA SOCIÉTÉ DE GÉOGRAPHIE

lle

Gravé e t Imprimé parErhard.35 . ,rue Denfert-Roch ereau_Paris bis


MISSION

DU MINISTÈRE DE DE L'INSTRUCTION

Voyage d u D Crevaux en Guyane et d ans le bassin d e l'Amazone 1878-1879.

DresséparJ. Hansen, d'après les carnets de notes de l'explorateur.

PUBLIQUE

IÇA

r

PUBLIÉ PAR LA SOCIÉTÉ DE GÉOGRAPHIE

bis

au

200.000

e

lle

F 3

Gravé et lmprimé par Erhard 35 ,rueDenfert-Rochereau_Раris.


MISSION DU MINISTÈRE DE L'INSTRUCTION PUBLIQUE Voyage du D Crevaux en Guyane et dans le bassin de l'Amazone 1878-1879.

Dressé par, J.Hansen., d'après les carnets de notes de L'explorateur,

IÇA au 200.000 F 4 e

r

PUBLIÉ PAR LA

SOCIÉTÉ

DE GÉOGRAPHIE

bis,

lle

Gravé et Imprimé par Erhard 35 rue Denfert-Rochereau_Paris.


V


MISSION DU MINISTÈRE DE L'INSTRUСTIОN r

Voyage d u D Crevaux en Guyane et d ans le bassin d e L'Amazone 1878-1879.

Dressé par J. Hansen, d'après les carnets de notes de L'explorateur,

PUBLIQUE

IÇA au 200000F 5 e

bi s

PUBLIÉ PAR LA SOCIÉTÉ DE GÉOGRAPHIE

1le

GravéetImpriméparErhard35 ,rueDenfert-ROCHEREAU_PARis


MISSION

DU

M I N I S T È R E DE L ' I N S T R U C T I O N P U B L I Q U E

r

Voyage du D Crevaux en Guyane et dans Le bassin de L'Amazone1878-1879.

Dressé par. J.Hansen, d'après les carnets de notes de l'explorateur

PUBLIÉ PAR LASOCIÉTÉDE GÉOGRAPHIE

IÇA au 200000F 6 e

bis

lle

Gravé et Imprimé parErhard35 ,rueDenfert-Rochereau_Paris


M I S S I O N V o y a g e du

Dressé

r

])

par J • H a n s e n ,

crevaux e n

d'après

Guyane

L e s c a r ne t s de

et d a n s le b a s s i n de l ' A m a z o n e

n o t e s de

L'e xplorate ur

D U

M I N I S T È R E

DE

L'

I N S T R U С T I O N

P U B L I Q U E

IÇA

1878-1879

PUBLIÉ

PAR LA

S0CIÉTÉ

DE

GÉOGRAPHIE

lle

au 200 000 F 7 e

Gravé e t I m p r i m e p a r K r h a r d ,35 . .rue D e n f e r t - R o r h e r é a u - P a r i s

21


M I S S I O N

D U

M I N I S T È R E

D

E

L ' I N S T R U C T I O N

I çA au 200000 F 8.

r

Voyage du. D Crevaux en (Guyane et dans le bassm de 1'Amazone 1878-1879

D r e s s é | p a r .J H a n s e n , d' a p r e s

l e s c a r n e t s de n o t e s

de

l'explorateur.

P U B L I Q U E e

PUBLIÉ PAR LA S0CIÉTÉ DE GEOGRAPHIE

lle

(Grave et Imprimé par Erhard 3 5 . r u e Drenfert-Rochereau.Paris bis


MISSION

DU

MINISTÈRE

DE

L'INSTRUCTION

Voyage du D Crevaux en Guyane et dans le bassin, de l'Amazone 1878-1819

Dressé

p a r J-Hansen, d'après

les

c a r n e t s de n o t e s de l ' e x p l o r a t e u r .

PUBLIQUE I ÇA

r

PUBLIÉ PAR LA

SOCIÉTÉ

DE

GÉOGRAPHIE

bis

lle

au 2 o o o o o F 9 . e

Gravé et Imprimé par Erh ard.З5 .rue Denfert-Roch ereau.Paris .


M I S S I O N

D U

M I N I S T È R E

DE

L ' I N S T R U C T I O N

I ÇA au 200000 F 10. e

r

Voyage du D Crevaux en Guyane et dans Le bassin de L'Amazone 1878-1879

D r e s s é p a r J . H a n s e n . , d ' a p r è s l e s c a r n e t s de n o t e s de l ' e x p l o r a t e u r

P U B L I Q U E

PUBLIÉ

PAR LA S0CIÉTÉ DE GÉOGRAPHIE

11e

bis

Gravé et Imprimé par Erhard.35 . rue Denfert-Rochereau.Paris

24


M I S S I O N

Voyage

D r e s s é par

r

du D

C r e v a u x on

J.Hansen,d'après

Guyane et

d a n s le b a s s i n de

Les c a r n e t s de n o t e s de l ' e x p l o r a t e u r

L'Amazone

DU

M I N I S T È R E

D

E

L ' I N S T R U C T I O N

P U B L I Q U E

I ÇA au 200000 f e

1878-1879

PUBLIÉ

PAR LA

SOCIÉTÉ

DE

GÉOGRAPHIE

Gravé et Imprimé par Erhard 3 6 .

bis

l l e

.11

.rue Denfert-Rochereau-Paris.


M I S S I O N

Voyage

Dressé

du

D Grevaux en Guyane et dans Le b a s s i n de r

рaт J H a n s e n , d'après

L e s c a r n e t s de n o t es d e

L'e xplorate ur,

l'amazone

I) Г

M I N I S T È R E

0%

LI N S T R U C T I O N

P U B LIO

U E

IÇA au 200000

e

1878-1879

PUBLIÉ

PAR

LA

SOCIÉTÉ

DE

GÉOGRAPHIE

bis

lle

F 12

Gravé e t Imprimé par Erhard. 35 .,rue De nfe rt-Roche re au.Paris.


M I S S I O N

Voyage

DrEssé

D

r

D U

M I N I S T È R E

D

E

L ' I N S T R U C T I O N

YAPURA au 225.000

C r e v a u x e n Guyane et dans le bassin de l'Amazone 1878-1879

par J-Hansen, d'après les carnets de notes de L'explorateur

P U B L I Q U E

PUBLIÉ

PAR

LA

SOCIÉTÉ

DE

GÉOGRAPHIE

e

F

lle

1

bis

Gravé et Imprimé par' Erhurd .35 .rue Denfert-Rochereau Paris

27


MISSIОN r

VoyAge du D

Dressé

DU

MINISTÈRE

L'INSTRUCTION

YAPURA

Crevaux en G u y a n e et dans le b a s s i n de l'Amazone 1878-1879

par .J H a n s e n , d ' a p r è s

le s c a r n e t s de

n o t e s de

I 'e x p l o r a te u r .

PUВLIQUE

PUBLIÉ

PAR

LA SOCIÉTÉ DE GÉOGRAPHIE

au225ooo F 2 e

lle

bis

Gravé e t Emprimé par Erhard:35 ,rue De nfe t r o c h er ea u . P a r i s .

28


MISSION Voyage du

Dressé

par

r

D

J.Hansen

Crevaux en

,d'après

les

Guyane

carnets

de

et

notes

d a n s le

de

bassin de L'Amazone

l'e x p l o r a t e u r

DU

MINISTÈRE

DE

L'INSTRUCTION

P U B L I Q U E

YAPURA

1878-1879

PUBLIÉ

PAR

LA

SOCIÉTÉ

DE

GÉOGRAPHIE

Gravé et Imprimé par Erhard. 35

a u 225ooo

e

F3 lle

rue Denfert-Rochereau.Paris

•y


MISSIОN

DU

MINISTÈRE

DE

L'INSTRUCTIОN

e

VoyageduD .Crevaux en Guyane et dans le bassin de l'Amazone 1878-1879

Dressé

p a rJ.H a n s e n , d ' a p r è s l e s c a r n e t s

d e notes

de

l'explorateur.

PUВLIQUE

Y A P U R A au225000 F 4

r

PUBLIÉ

PAR

LA

SOCIÉTÉ

DE

GÉOGRAPHIE

lle

Gravé et Imprimé par Erhard. 35 . , rue Denfert-Rochereau_Paris. bis

30


MISSION Voyage

Dressé

r

du D.

Crevaux

en

Guyane

et

dans

le

bassin de l'Amazone

p a r J. H a n s e n , d ' a p r è s les c a r n e t s de notes de l ' e x p l o r a t e u r .

DU

MINISTÈRÈ

DE

L'INSTRUCTION

PUBLIQUE

YAPURA

1878-1879

PUBLIÉ

PAR

LA

SOCIÉTÉ

DE

GÉOGRAPHIE

e

lle.

au 225.000 F 5

bis

Gravé et Imprimé par Erhard. 35 . , rue Denfert-Rochereau_Paris.

31


MISSION DU Voyage d u

r

D.

Crevaux

en

Guyane

et

dans

le

bassin

de

l'Amazone

MINISTÈRE DE L'INSTRUCTION PUBLIQUE

1878-1879

YAPURA

au

225.000 . F . 6 e

lle

bis

Dressé par J. Hansen, d'après les carnets de notes de l'explorateur,

PUBLIÉ

PAR

LA

SOCIÉTÉ

DE

GÉOGRAPHIE

Gravé et Imprimé par Erhard. 35 . , rue Denfert-Rochereau_Paris.

32


MISSION Voyage

r

d u D . Crevaux en Guyane et d a n s le b a s s i n

Dressé parJ.Hansen,d'après les carnets de notes de l'explorateur.

de

DU

MINISTÈRE

DE

L'INSTRUCTIОN

PUBLIQUE

YAPURA

1'Amazone 1878-1879

225.000 F

au

e

lle

.7

bis

PUBLIÉ

PAR

LA

SOCIÉTÉ

DE

GÉOGRAPHIE

Gravé et Imprimé раr Erhard. 35 . , rue Denfert-Rochereau_Paris.

33


M I S S I O N Voyage

du

r

D.

Crevaux

еn

Guyаnе

et

d a n s le b a s s i n d e

Dressé par J. Hansen, d'après les carnets de notes de l'explorateur.

l'A m azone

DU

M I N I S T È R E

DE

L ' I N S T R U C T I О N

P U B L I Q U E

YAPURA

1878-1879

PUBLIÉ

РАR

LA SOCIÉTÉ DE G É O G R A P H I E

Gravé et

Imprimé

e

lle

au 225.000 F . 8

bis

par Erhard.35 .,rueDenfert-Rochereau_Paris.

34


MISSION r

Voyage du D . Crevaux en Guyane et dans le bassin de

Dressé par J. Hansen, d'après les carnets de notes de l'explorateur.

DU

MINISTÈRE

DE

L'INSTRUCTION

PUBLIQUE

YAPURA

l'Amazone 1878-1879

PUBLIÉ

PAR

LA

SOCIÉTÉ

DE

GÉOGRAPHIE

au 225.000 F . 9 e

lle

bis

Gravé et Imprimé par Erhard. 35 . , rue Denfert-Rochereau_Paris.

35


MISSION r

Voyage du D

Dressé

par

J.

DU

MINISTÈRE

DE

L'INSTRUCTION

PUBLIQUE

YAPURA

C r e v a u x e n G u y a n e et d a n s le b a s s i n de l'Amazone 1 8 7 8 - 1 8 7 9 .

Hansen,

d'après

les

carnets

de n o t e s de l ' e x p l o r a t e u r .

PUBLIÉ

PAR

L A SOCIÉTÉ DE

GÉOGRAPHIE

Gravé

bis

au 225.000 . F . 10.

et Imprimé par Erhard. 35 . , rue

e

lle

Denfert-Rochereau_Paris.

36


MISSION

DU

MINISTÈRE

DE

L'INSTRUCTION

PUBLIQUE

YAPURA au225.000.F .ll. e

r

Voyage du D . Crevaux en Guyane et dans le b a s s i n de l'Amazone 1 8 7 8 - 1 8 7 9 .

Dressé

p a r J. H a n s e n , d ' a p r è s

les

c a r n e t s de n o t e s de l ' e x p l o r a t e u r .

PUBLIÉ PAR LA SOCIÉTÉ DE GÉOGRAPHIE

Gravé

lle

bis

et Imprimé par Erhard. 35 . , rue D e n f e r t - R o c h e r e a u _ P a r i s .

37


M I S S I O N

D U

M I N I S T È R E

DE

L ' I N S T R U C T I O N

P U B L I Q U E

YAPURA au 225ooo .F e

r

Voyage du D . Crevaux en

G un ya e

et

n d a s le b a s s i n

Dressé p a rJ.Hansen, d'après les carn ets de notes de l'explorateur.

de

l'Amazo n e

1878-1879

PUBLIÉ

РАR

LA SOCIÉTÉ DE

GÉOGRAPHIE

Gravé

et

Imprimé

11e

.12

par Erhard. 35 .,rue Den fert-Rochereau-Paris. bis

38


MISSION Voyage

du

r

D

Crevaux enG u y a n eetd a n s le bassin de l'Amazone

D r e s s é p a r J.Hansen, d'après les carnets de notes de l'explorateur,

DU

MINISTÈRE

DE

L'INSTRUCTION

PUBLIQUE

YAPURA

1878-1819

PUBLIÉ

PAR LA SOCIÉTÉ DE GÉOGRAPHIE

bis

Gravé et Imprimé parErhard.35 .,rue

au

225.000 . F . e

lle

13

Denfert-Rochereau_Paris.

39


M I S S I O N

DU

MINISTÈRE

DE

L ' I N S T R I О N

r

Voyage du D . C r e v a u x en Guyane et d a n s le bassi n de l'Amazone 1878-1879

Dressé par .J. Hansen, d'après les carnets de notes de l'explorateur,

PUBLIQUE

YAPURA

PUBLIÉ

PAR

LA

SOCIÉTÉ

DE

GÉOGRAPHIE

Gravé et Impri mé par Erhard

i bs

35 . ,rue

au 225.ooo . F . 14 e

lle

Denfert-Rochereau_Pari s.

40


Fleuves de l'Amérique du sud  

Auteur : Jules Crevaux / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...