Page 94

82

DEUX CORSAIRES MALOUINS

chef de l’escadre, le baron de Wassenaer, et un troisième bâtiment. A leur hauteur, sur leur gauche, mais assez loin, se tenait la flotte de commerce hollandaise. Après avoir communiqué ses intentions à ses capitaines, du Guay Trouin se jeta sur le Honslardyck, qu’il enleva à l’abordage. En même temps, le Sans-Pareil (capitaine Boscher), attaquait le Delft, mais ce rude adversaire l’accueillait par un feu si violent qu'il subissait, en un instant, des pertes énormes» et qu’il était rejeté désemparé, après avoir manqué l’abordage. En arrière du Delft, l'Aigle Noir (capitaine de Bélisle Pépin), et la Faluère (capitaine des Saudrais Dufresne) maitrisaient le troisième bâtiment hollandais, après un engagement assez vif. Enfin, la Léonore s’efforcait d’amariner la flotte marchande. Après ce premier acte, au moment où la poupe du Sans-Pareil faisait explosion, et menaçait de communiquer le feu à sa soute aux poudres, du Guay Trouin résolut d’enlever le Delft par un deuxième abordage. Mais

Deux corsaires malouins sous le règne de Louis XIV  

La Villestreux, Arnold-Edouard-Edgar de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Unive...

Deux corsaires malouins sous le règne de Louis XIV  

La Villestreux, Arnold-Edouard-Edgar de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Unive...

Profile for scduag
Advertisement