Page 23

AVANT-PROPOS

« « « « «

13

voyage, pour le dit rapport être envoyé au secrétaire d’Etat ayant le département de la marine, avec les pièces justificatives ; être, le tout, ordonné en notre conseil, ce qu’il appartiendra. » « Mandons à notre très cher et bien-aimé « fils, Louis-Alexandre de Bourbon, comte de « Toulouse, amiral de France, et à tous nos « officiers et sujets, de le laisser, sûrement et « librement, passer avec son vaisseau, son « équipage et ses prises, sans lui donner, ni « souffrir qu’on lui donne, aucun trouble ni « empêchement, mais, au contraire, tout le « secours dont il aura besoin. Car tel est notre « plaisir. » « Prions et requérons tous les princes, po« tentats des autres Etats, nos amis, alliés « et confédérés, les généraux de leurs armées « navales, et tous autres, de donner au sieur « X... toutes aides, faveurs et assistances, « sans lui donner, ni souffrir qu’il lui soit fait, « aucun trouble ni empêchement. » « Donné à Versailles, le..... de l’an de grâce « ..... et de nôtre règne le ..... » « Louis » « Scellé de nôtre sceau de cire jaune. »

Deux corsaires malouins sous le règne de Louis XIV  

La Villestreux, Arnold-Edouard-Edgar de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Unive...

Deux corsaires malouins sous le règne de Louis XIV  

La Villestreux, Arnold-Edouard-Edgar de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Unive...

Profile for scduag
Advertisement