Page 163

DANS LA MER DU SUD

« ((

« « « « « « « « « « « « « « « « « « « «

141

« Ils furent, ensuite, reconduits, par le corrégidor, et par tous les officiers, jusqu’au rivage, où toutes les troupes étaient rangées, étendards déployés, trompettes sonnantes, et tambours battants ». « Lorsque les chaloupes débordèrent, l’on fit une décharge de canons, et plusieurs de mousqueterie, auxquelles l’on répondit des vaisseaux ». « Le lundi 3 avril, nous envoyâmes nos chaloupes à la ville, pour y chercher le corrégidor, et le conduire à bord du vaisseau de monsieur du Coudray Perrée, qui l’attendait jointivement avec monsieur de Launay ». « Quelque temps avant que le corrégidor abordât, les canons tirèrent une bordée, en suite de quoi les capitaines se rendirent à l’escalier, au devant du corrégidor, et de toute sa suite, et l’on se fit plusieurs civilités et compliments ». « Quelque temps après l’arrivée, l'an servit à manger, et l’on n’épargna rien de ce qu’il pouvait y avoir de meilleur dans les deux bords. Au bruit du canon, on but à la santé des Rois et des princes des deux coûronnes, même des gouverneurs et commandants des places ».

Deux corsaires malouins sous le règne de Louis XIV  

La Villestreux, Arnold-Edouard-Edgar de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Unive...

Deux corsaires malouins sous le règne de Louis XIV  

La Villestreux, Arnold-Edouard-Edgar de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Unive...

Profile for scduag
Advertisement