Page 20

16

VOYAGE AU B R É S I L .

rope que je ne connaissais pas s'est bien vite changé en déception. En revenant à bord et en redescendant le Tage, sans souci de la célèbre romance, je me suis retiré dans ma cabine, boudant tout le monde, le passé, le présent, et surtout mon bottier qui m'avait fait des chaussures étroites pour me forcer de penser à lui et à son débiteur! Le bateau avançait avec rapidité. Les vents alizés soufflaient toujours un peu trop fort; ma fenêtre ne s'ouvrait pas, et je maudissais d'autant plus celui ou celle qui m'avait donné le conseil de me caser à bâbord; car la personne à qui on avait fait le passedroit de me remplacer de l'autre côté jouissait de l'air et de la lumière qui m'étaient refusés. Vers le soir cependant je quittai mon réduit au moment même où une troupe de musiciens allemands arrivait sur le pont. Chaque individu se plaça silencieusement par rang de taille, et à un signal donné par le chef d'orchestre, vingt kouacs formidables ébranlèrent le navire depuis la quille jusqu'aux barres de perroquet. Je n'oublierai de ma vie une petite clarinette en fa. Le chef d'orchestre qui en jouait payait consciencieusement le passage qui lui était accordé, ainsi qu'à sa troupe. Moi aussi j'ai la prétention d'être un peu musicien, mais quand un passage est trop difficile, je l'exécute sournoisement un octave plus bas; ce procédé va à un amateur timide, mais ici c'était autre chose. Ma clarinette, elle, ne reculait devant aucun danger, risquait tout avec un courage qui n'était pas toujours couronné

Deux années au Brésil. Partie 1  

Auteur : F. Biard Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des A...

Deux années au Brésil. Partie 1  

Auteur : F. Biard Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des A...

Profile for scduag
Advertisement