Page 190

184

VOYAGE AU B R É S I L .

attaché : ce jeu s'était renouvelé trois ou quatre cents fois dans un rayon de cent lieues. Il y avait au moins dix jours que je marchais ainsi sur la terre ferme quand j'arrivai dans le lieu où Regnard dit, en beaux vers latins, qu'il s'est arrêté là où la terre finit. On nomme peut-être ces espèces d'erreur des licences poétiques; je décline donc mon incompétence, et comme toujours, dans les choses que je ne comprends pas, je prends le parti de m'abstenir. Donc, mes études lapones pour tomber de cheval proprement ne me furent pas inutiles au Brésil. Dans le cas présent, je fis un mouvement si brusque que le cheval, au lieu de me briser la poitrine en tombant en plein sur moi, ne me fit qu'une légère contusion à l'estomac; il est vrai que je me donnai en outre une entorse au pied déjà malade. Malgré cela je remontai à cheval. Nous allâmes d'abord chez le mulâtre afin de savoir comment et pourquoi, après avoir reçu le prix de son bœuf, il avait ensuite fait affaire avec un autre. Le brave homme était très-embarrassé ; il paraît que l'autre acheteur s'était présenté longtemps avant, et croyait avoir engagé ledit mulâtre avec une promesse. Enfin, tout cela était très-embrouillé; il n'y avait plus qu'à aller chez le nouveau possesseur du bœuf, et d'après sa réponse marcher droit à l'animal innocent et lui casser la tête, quitte à se la casser après avec le détenteur. En arrivant près de l'habitation, mon hôte fut désagréablement surpris de voir tous les serviteurs

Deux années au Brésil. Partie 1  

Auteur : F. Biard Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des A...

Deux années au Brésil. Partie 1  

Auteur : F. Biard Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des A...

Profile for scduag
Advertisement