Page 34

Jamiroquai et Nitassinan En novembre dernier, le groupe Jamiroquai (dont vous avez dû voir le fameux clip vidéo « When you gonna learn ») était de passage à Paris. Nitassinan a pu approcher Jay K (chanteur) et Toby Smith (clavier). Après une brève présentation de- notre comité, ils ont accepté de signer toutes les pétitions que nous leur avons présentées (Peltier, uranium Lubicon, Mont Graham, Makuxi, Kermit Redeagle). Nous tenons à les remercier pour leur très grande gentillesse. Si vous avez, vous aussi, l'occasion d'approcher des célébrités, n'hésitez pas à leur présenter les pétitions et à leur expliquer l'objet de notre travail et l'impact que-peuvent avoir leurs signatures. Merci de renvoyer ces pétitions à Nitassinan. Christine Nouvian

Liberté pour Leonard Peltier

Le «Leonard Peltier Defense Committee» nous annonce l'organisation à Washington DC, les 25 et 26 Juin, de l'une des plus importantes manifestations jamais organisée en soutien au plus ancien prisonnier politique amérindien, intitulée «week-end Peltien>. Le samedi est prévu un concert de soutien et d'information avec la participation de nombreux groupes de rock et musiciens amérindiens. Le dimanche, déclaré Journée Internationale de protestation contre l'emprisonnement de Leonard Peltier, une manifestation doit remonter Pennsylvania Avenue et aboutir au Parc Lafayette, devant la Maison Blanche où de nombreuses personnalités prendront la parole : des leaders spirituels traditionnalistes lakota, dont Joe Chasing Horse et Arvol Looking Horse, gardien de la pipe sacrée originelle lakota, l'avocat Ramsey Clark, l'écrivain Peter Matthiessen, David Hill de l'American Indian Movement, Steve Robideau,co-fondateur du LPDC, Dhoruba Bin Wahad, ancien prisonnier politique membre du Black Panther Party, les acteurs Wes Studi (Danse avec les Loups, Géronimo) et Michael Horse... Nous espérons que cet événement majeur décidera le président Clinton à accorder la grâce présidentielle à Leonard Peltier. Dix neuf ann·ées d'injustice, c'en est assez! Libérons Leonard Peltier!

lilus lisez l'anglais ? Pour vous tenir au courant de la campagne Peltier et de l'actualité amérindienne, abonnez-vous au journal bimesttiel du LPDC : «Spirit of Crazy Horse ». Envoyez 20 $ par mandat poste international pour un abonnement d'un an à l'adresse suivante:

CraZ] Horse Spirit, LPDC International Office, PO BOX583, Lawrence, Kansas 66044, USA.

LA MENACE DE L'ALENA Les Indiens, ainsi que de nombreux défC1ZSnlrS de la nature, s'inquiètent des dispositi01zs tk l'Accord de Libre Echange Nord-Américain (NAFTA en anglais). Cet accord ne tient aucun compte des gouvernements tribaux indiens existant aux États-Unis et au Canada, ni des droits reconnus aux Indiens par les traités signés avec ces gouvernnnents. Cet accord permet à chacun des pays signataires de commercer et d'investir partout où bon lui snnble et institue un droit spécial qui l'emporte sur le droit interne de chacun de$ États.

RENCONTRE AMÉRINDIENNE ÀLA MAISON BLANCHE Au moment où, en Afrique du Sud. se déroulaient les premières élections multi-éthniques qui allaient amener Nelson Mandela à la présidence, le président Clinton recevait aux États-Unis plus de cinq cent chefs de tribus amérindiennes lors d'une rencontre historique à la Maison Blanche, le vendredi 28 Avril Bill Clinton, en vertu des promesses faites au cours de sa campagne électorale, a annoncé une série de mesures en faveur de la souveraineté des Nations Amérindiennes, au sein des États-Unis. Les représentants indiC11S se sont félicités de cette initiative et ont déclaré qu'ils voulaient préserver leur identité, leurs cultures traditionnelles, leurs religions, tout en prenant part au développement économique du pays, notamment grâce aux revenus des casinos implantés sur les réserves, dont les bénéfices sont en partie redistribués dans leurs communautés.

RÉSOLUTION EUROPÉENNE' SUR LES PEUPLES INDIGÈNES Une résolution européenne sur la protection effective des droits des peuples indigènes, présentée au Parlement Européen par le député français Gérard Onesta, mnnbre du groupe des Verts, a été adoptée en scéance plénière à Strasbourg le 9 février 1994. Cette résolution est une prnnière sur la scène politique européenne et marque un pas vers la reconnaissance internationale des peuples indigènes. Cette initiative n'aurait peut-être pas connu un tel succès si Rigoberta Menchù, Prix Nobel de la Paix, ne s'était déplacée à Strasbourg pour la soutenir auprès des parlnnentaires européC11S.

La révolte du Chiapas  

Auteur : Comité de soutien aux indiens des Amériques. Ce document est protégé par le droit d'auteur. Il ne peut en aucun cas être utilisé da...

La révolte du Chiapas  

Auteur : Comité de soutien aux indiens des Amériques. Ce document est protégé par le droit d'auteur. Il ne peut en aucun cas être utilisé da...

Profile for scduag
Advertisement