Page 8

des chiffres faux, une vraie Nos "meilleurs spécialistes" l'affirmèrent longtemps, de façon aussi catégorique que forcément arbitraire et donc peu honnête : les peuples Amérindiens, n'ayant derrière eux qu'une courte antiquité - cinq millénaires tout au plus - ne peuvent revendiquer le label de "civilisation". Pourtant, depui.s maintenant vi.ngt ans, cet argument fallacieux ne tient plus et ne peut plus alimenter aucune polémique sérieuse. C'est en effet dans les années 60 que, sur le site de Calico près de Los Angeles, on découvrit des éléments d'outillage

préhistorique~

pré.

his. loi.

re

d'une portée scienti.fi.que déter-

minante ; extraits de couches sédimentaires du pléistocène, ils prouvent de façon i.rréfutable que l'expéri.ence humaine des Améri.ques a pour le moins 50 000 ans ! Cela recule d'autant la fameuse hypothèse de la mi.grati.on asiati.que par le détroi.t de Béri.ng ; hypothèse d'ai lIeurs aussi. extravagante que plausible, pui.squ' elle attribue un "voyage" de 20 000 km apparemment sans rai.son à des populations mongoliques éparses qui auraient tourné le dos aux perspectives accuei.llantes de l'Asi.e du sud pour abouti.r, après ri.vières, forêts,

lacs et plaines verdoyantes, au désert ingrat de la

Terre de feu ... Ce qui. est certai.n, en ce qui. concerne le peuplement andin - et sans perdre de vue le fai.t que de nouvelles découvertes archéologiques sont toujours possi.bles - c'est qU'il remonte pour le moins à 25 000 ans dans les zones de plateaux et à 10000 dans les zones basses. Voi.là qui. battit en brèche les thèses européo-centriques tenaces et parti sannes. L'homme préhistori.que américain, ancêtre de l'''Indi.en'', évolua finalement de façon banale, de l'''âge de pi erre" à de grandes cul tures élaborées, en passant par les stades successi.fs de cueillette et de chasse, de protoagri.culture et d'agriculture calculée. L'apparition du maïs se conjugant à une sédentarisati.on précoce fut le facteur détermi.nant à partir duquel se produi.sit rapi.dement une grande et vaste éclosion culturelle, tant économique, que spirituelle, artistique et

bien avant l'ère inca,

soci o-poli ti que.

de ccchavin en chirnu» La grandeur de la civilisation andine s'est affirmée très tôt dans l'histoire de l'expérience humaine et remonte à une époque bien antérieure à celle des Incas. Si l'indianité militante se réfère toujours à cette dernière,c'est cependant de façon fort justifiée,puisqu'elle s'impose par son amplitude géographique époustouflante et et par l'importance des chroniques qui en furent tirées. Mais il ne faut pas perdre de vue qu'elle ne fut qu'une cristallisation réussie d'un riche creuset de cultures étonnamment précoces. Né de rien,cet "empire" Inca n'aurait pu, en 3 siècles seulement,s'étendre sur ses 5 000 km! Née très tôt et très tôt florissante,cette civilisation a par conséquent la grandeur de celles qui débordent de nos manuels classiques de préhistoire. 5

Peuples Quechua, Aymara  

Auteur : Comité de soutien aux indiens des Amériques. Ce document est protégé par le droit d'auteur. Il ne peut en aucun cas être utilisé da...

Peuples Quechua, Aymara  

Auteur : Comité de soutien aux indiens des Amériques. Ce document est protégé par le droit d'auteur. Il ne peut en aucun cas être utilisé da...

Profile for scduag
Advertisement