Page 34

Un Indien qu& se détache de sa Teppe

est un Indien mopt. LA «REFORME AGRAIRE» _ _-----, Les envahisseurs se partagèrent les terres et les hommes pour exploiter les forces et la richesse indiennes. Les Indiens souffrirent très cruellement de l'esclavagisme auquel les réduisirent le colonialisme espagnol. En effet, les Indiens étaient nombreux et n'avaient rien "coûté" aux nouveaux maîtres de la terre. Aussi ces derniers se souciaient-ils peu de les faire mourir à la tâche. La réforme agraire décidée en 1952 par le Président Victor PAZ ESTENSORO sous la pression du mouvement indien qui commençait à se structurer a simplement converti en minuscules propriétaires ceux qui revendiquaient la récupération de leurs terres ancestrales. Encore aujourd'hui, certains descendants des colonisateurs espagnols possèdent de vastes exploitations agricoles. Ne pouvant plus acquérir de terres dans les régions à forte densité de population, ils commencent à s'implanter en Amazonie, en particulier dans l'Oriente, très fertile, o~ se crééent les nouvelle grandes exploitations terriennes de ce siècle. C'est ainsi que les Indiens sont encore une fois, dans leur propre pays, évincés et privés de cet élément essentiel qu'est la terre. le salaire d'un ouvrier d'usine est de 20 $ par mois. Cette somme ne suffit pas à assurer sa subsistance. Aussi de nombreux Indiens retournent-ils dans leur communauté. Certains partent vers le centre de cclonisation de l'Oriente o~ ils se heurtent de nouveau aux grands propriétaires terriens.

EduaY'do Condé

La

Bolivie est un état

qU't

n'existe pas.

Aujourd'hui,on m'appeLLe Mario,mais c'est un nom imposé,ce n'est pas mon véritabLe nom. Nous n'avons pas encore Les moyens de nous faire entendre car La BoLivie est un état qui n'existe pas. C'est une nation qui,s'iL y a une écoLe des nations,doit encore fréquenter La crèche ... IL n'y a pas Long temps,Le pouvoir était "LibéraL",puis "démocratique",puis fut de gauche,puis tout d fait capitaListe;aujourd'hui,iL est de "droite démocratique",La situation est extrêmement critique. IL n'y a pas véritabLement d'état,car nous sommes La seuLe majorité,même si nous n'avons pas encore Le droit d La paroLe.

LES ELECTIONS La population indienne représente 80 % de la population bolivienne. Elle occupe trois régions: l'Altiplano o~ vivent les Aymaras, les vallées, berceau des Quetchuas et enfin l'Amazonie o~ vivent de petits groupes indiens disséminés sur un vaste territoire. On peut citer notamment les Tupi-Guaranis. Les 20 % restant sont essentiellement composés de métis. 32

Peuples Quechua, Aymara  

Auteur : Comité de soutien aux indiens des Amériques. Ce document est protégé par le droit d'auteur. Il ne peut en aucun cas être utilisé da...

Peuples Quechua, Aymara  

Auteur : Comité de soutien aux indiens des Amériques. Ce document est protégé par le droit d'auteur. Il ne peut en aucun cas être utilisé da...

Profile for scduag
Advertisement