Page 45

_le grand esprit traditionnel 1° PARTIE

TRADITIONNALISME

DANS LE MONDE MODERNE

Dans le monde vicieusement discordant des Blancs, il sembl era i t que la Tradi ti on n'offre pas les moyens nécessaires à la survie spirituelle. Il peut sembler que la Tradition ait peu de défense contre une attaque en quelque sorte étrangère au "monde naturel". La plupart d'entre nous semble considérer l'invasion culturelle et spirituelle des Blancs comme une force appauvrissante. polluante et affaibl issante - nous pensons que nous devons préserver la Tradition plutôt que de la laisser nous protéger. Il

est vrai

Toutes les existences passent continuellement à travers nous. ainsi nous connai ssons le caractère sacré de chaque être. C'est une connaissance qui ne peut s'analyser - c'est ainsi que nous sommes. Ce caractère sacré ne peut être sai si ou défini, il est absolu et ne trouve son sens qu'en luimême. Toute chose est au centre de l'Univers. Vous êtes le centre. la convergence de la Terre qui passe à travers vous physiquement et spirituellement: l'air. l'eau. toutes les choses vivantes qui vous nourrissent. s'unissent et se confondent en votre existence. Tout se définit par rapport à vous.

que la Tradition nous a été donnée

à une époque que nos ancêtres ne pouvaient pas imaginer. Pourtant, la Tradition nous a rendus invulnérables quand nous lui avons fait totalement confiance. A travers notre Tradition. nous pouvons non seulement survivre dans le monde des Blancs. mais peut être mieux le comprendre que les Blancs eux-mêmes. Nous devons non seulement développer les mOyens d'application de notre Tradition au monde moderne, mais aussi percevoir le monde dans le contexte de la Tradition. Vous savez, nous nous offrons comme l'air. le monde qui s'écoule à travers nous. comme le vent. Le monde fait partie de nous. ainsi que le vent fait partie de l'air. Nous n'avons pas de limite - nous sommes tout ce que nous expérimentons. conn a i ssance et sentiments - le tout agissant sur chaque chose. faisant de nous un tout avec la terre entière. Nous n'avons pas à chercher pour détenniner notre fonne. mais nous pouvons lui pennettre d'être précisée par le rythme particulier de la conscience tribale qui crée notre perception. nous crée.

La lune est elle-même souveraine. comme le sont le sapin. le rocher. l'élan et le tonnerre. Ils ne peuvent se confondre ou s'assimiler. Les branches. les aiguilles et l'écorce composent un sapin unique et sacré. Le soleil, l'eau, la terre et le vent donnent leurs fonnes à tous les sapins. Mais la fonne de chaque sapin n'est jamais définie par similarité ou différence avec d'autres sapins. Ce n'est pas la même chose, c'est un processus - similaire à chacun de nous.

EN HARMONIE AVEC LES CIRCONSTANCES De même que nos corps ne grandissent pas et ne se déploient pas l partir d'un choix ou d'une déciS'ton. ainsi en est-il de notre pensée. Des conditions dishannonieuses engendrent automatiquement des actions dishannonieuses et destructives. Au travers de notre Tradition. nous sommes en hannonie avec toutes l es ci rconstances - si nous restons en communion avec nous-même. nous trouverons toujours en nous-même la ligne de conduite la plus juste __________________________________________ et la plus hannonieuse.

~

~

Le Grand Esprit n'est ni à l'intérieur. ni à l'extérieur de nous-même. La Tradition n'est ni imposée de l'extérieur. ni créée de l'intérieur. mais c'est un rythme tribal particulier qui nous garde des cercles mouvants de la vie. Comme l'air poussé par le vent. celui qui adhère à la Tradition possède une grande puissance qu'il ne peut ni contenir ni générer. Bien que spirituellement désordonnés. la majorité des Américains immigrés agissent aussi selon les lois du Grand Esprit. Même lorsqu'il s construi sent des routes sur notre Mère l a Terre, ou lorsqu' ils éri gent leurs édi fi ces. il s doi vent adhérer aux "lois de la nature" d'une certaine façon - s'ils les appliquaient d'une autre manière, leurs constructions suivraient les lois en s'écroulant. Personne ne peut s'éloigner du Grand Esprit. mais si l'un agit irrespectueusement et inconsciemment il ri sque de se bl esser spi rituell ement (et peutêtre même physiquement) à cause de l'anarchie qu'il a créée - comme marcher au sonrnet de la falaise ________________________________________ ne viole pas la Loi. mais peut entrafner la mort.

~~3

Lakota  

Auteur : Comité de soutien aux indiens des Amériques. Ce document est protégé par le droit d'auteur. Il ne peut en aucun cas être utilisé da...

Lakota  

Auteur : Comité de soutien aux indiens des Amériques. Ce document est protégé par le droit d'auteur. Il ne peut en aucun cas être utilisé da...

Profile for scduag
Advertisement