Page 16

~~

TANT QUE LE SOLEIL BRILLERA LA GRANDE RESERVE SIOUX En 1860 des gisements d'or sont découverts dans le Montana mais pour les atteindre il faut traverser des terres indiennes en parties délimitées lors du Traité de Horse Creek en 1851. Une route, jalonnées de forts militaires, est tracée: la Piste Bozeman. Elle est aussitôt empruntée par tous ceux qu'attire le nouvel El Dorado : prospecteurs, colons et opportunistes. Les Lakotas (Sioux), Arapahoes, Cheyennes et Crows voient leurs meilleurs territoires de chasse envahis. Red Cloud et les Sioux Oglalas, déterminés à ne pas se laisser spoller, protestent en harcelant les forts et les convois de chariots. L'Armée riposte et les attaques-surprises succèdent aux embuscades. En 1867, face à l'escalade d'une guerre de plus en plus coûteuse, une commission des traités tente de négocier l'arrêt des combats mais Red Cloud refuse de la rencontrer tant que les forts de la Ligne Bozeman ne seront pas abandonnés.

DE L'OR DANS LES TERRES SACREES

Dans l'été 1868 la Ligne est enfin remplacée par une autre route qui ne viole plus l'intégrité des territoires indiens garantie à Horse Creek. En novembre des Lakotas, Cheyennes et Arapahoes se réunissent à Fort Laramie pour signer avec les émissaires de Washington un nouveau traité. Celui-ci, outre la définition légale des frontières d'une Grande Réserve Sioux (partie du Sud-Dakota à l'ouest du Missouri), assure aux Indiens présents la libre disposition et le respect d'un vaste Territoire Indien Réservé qui s'étend en partie sur cinq futurs Etats américains : le Montana, le Wyoming, le Nebraska, le Nord et le Sud-Dakota. Les Titres de propriétés exactes entre les différentes nations indiennes qui partagent ce Territoire Réservé doivent être négociés ultérieurement par le gouvernement américain ... Des agences gouvernementales sont ouvertes sur la Grande Réserve et une partie des Sioux va s'y établir; mais la plus part préfèrent continuer à vivre sur les terrains de chasse du Territoire Indien Réservé.

14~

________________________________________

En 1874 une expédition militaire dirigée par le Lieutenant-Colonel George A. Custer pénètre en terre Lakota. Custer va "redécouvrir" dans les Black Hills (Collines Noires) un gisement d'or signalé seize ans plus tôt. La "découverte" est rapportée au Président Grant, ce qui retient l'attention de la presse américaine et provoque la "ruée" vers le Dakota ••. mais les prospecteurs ne peuvent investir légalement ce territoire indien incessible. En 1875 le Guuvernement se décide à envoyer une délégation, la Commission Allison, investie du pouvoir d'acheter les Collines Noires. Elles sont au centre du Territoire Réservé et "te.uJt

et occupation ab~olue et ~n~ Jte~­ tJt-icuon" reviennent à la Nation Sioux d'après

u~~~on

le Traité de Fort Laramie. Pour les Lakotas ces "Pana S:tpa" sont un lieu sacré entre tous et pour eux la Terre est une mère et non une propriété que l'on peut acheter .•• Plusieurs milliers de femmes et hommes Lakotas, Cheyennes et Arapahoes qui se déplacent traditionnellement dans les Collines Noires sont consultés par les "leaders" indiens chargés de rencontrer la délégation américaine. Après quatre mois de discussions l'offre de 6 millions de dollars est rejetée et les représentants US rentrent à Washington. Le Gouvernement veut alors soumettre les Indiens. Grant décrète que tous les clans errant en dehors de la Réserve doivent immédiatement regagner les agences et il demande à l'Armée de

~

______________________________________

~

Lakota  

Auteur : Comité de soutien aux indiens des Amériques. Ce document est protégé par le droit d'auteur. Il ne peut en aucun cas être utilisé da...

Lakota  

Auteur : Comité de soutien aux indiens des Amériques. Ce document est protégé par le droit d'auteur. Il ne peut en aucun cas être utilisé da...

Profile for scduag
Advertisement