Page 81

58

comparaison avec ceux d’un préfet de département de la République. L’éloignement, comme les particularités de la situation coloniale sont à la base de l’importante délégation d’autorité dont bénéficie ce haut-fonctionnaire. Le titre, comme la fonction, tire son origine de la toute première époque coloniale, et, bien qu’ayant revêtu au fil de l’histoire, des rôles variables, il désigna toujours celui qui, placé à la tête de la colonie, représentait le pouvoir central14. Sous la Troisième, la fonction gubematoriale reste régie par l'ordonnance royale du 9 février 1827. Dans la pratique, le Gouverneur est le chef militaire, le chef politique et l’autorité administrative de la colonie : Ses attributions militaires, directement héritées des anciens privilèges des premiers gouverneurs des temps "héroïques" qui conquérirent le territoire et gardèrent la colonie à la France, demeurent considérables. Non seulement, il a autorité sur toutes les forces militaires (terrestres et navales) du territoire, mais ses pouvoirs en matière de sécurité intérieure et extérieure l’autorisent à déclarer l’état de siège lorsqu’une attaque ennemie s’avère imminente ou quand existe dans la colonie un état jugé insurrectionnel. Corollairement, ses attributions politiques sont très larges. Dépositaire de l’autorité centrale, il représente à la fois le chef de l’Etat dans ses pouvoirs régaliens et le gouvernement dans la conduite des affaires politiques et administratives. Le domaine d’application des attributions politiques est varié, notamment en matière de libertés publiques et de maintien de l’ordre. Le Gouverneur peut en effet user de son pouvoir discrétionnaire sans en référer au préalable à l’autorité supérieure, censurer la presse, interdire et dissoudre les réunions, assigner à résidence, décréter des interdictions de séjour. En vertu de cette même logique, il exerce un contrôle autorisé sur la magistrature et l’exercice de la justice. Ses comptes-rendus sur l’état de la colonie sont généralement accompagnés de notes sur le fonctionnement de la justice. Comme représentant outre-mer de l’Etat et du pouvoir exécutif, le Gouverneur jouit de mesures de déconcentration qui lui confèrent des prérogatives considérables. Il cumule l’autorité administrative et le pouvoir régalien. C’est ainsi qu’il a délégation de pouvoir en matière de politique extérieure et de représentation auprès des autorités

14 : Voir Jacques Adélaide-Merlande. " article Gouverneur", Les hommes célèbres de la Caraibe; Dictionnaire. Vol.4, Editions Caraïbes; 1993. Et aussi Edith Geraut. Histoire des institutions antillaises. Cours de DEUG; UFR des Sciences Juridiques et Economiques de la Guadeloupe; année 1992-1993; polycopié.

Les nègres en politique; couleurs, identités et stratégies de pouvoir en Guadeloupe. Tome I-1  

Sainton, Jean-Pierre / Service commun de la documentation. Université des Antilles

Les nègres en politique; couleurs, identités et stratégies de pouvoir en Guadeloupe. Tome I-1  

Sainton, Jean-Pierre / Service commun de la documentation. Université des Antilles

Profile for scduag