Page 161

131

Une identité paramétrique.

Si les schèmes apparaissent stables et fixes, ils ne définissent pas pour autant des identités sociales "pures". L'identité sociale apparaît comme la résultante d'un processus de construction s'élaborant au travers des catégories opératoires qui déterminent les actes d'attribution, d'appartenance et. d'étiquetage.38 En l'occurrence, dans la société postesclavagiste, l'identité résulte des processus biographiques et relationnels qui s'instaurent conjointement à travers les champs biologiques, socio-culturels et socio-économiques, que nous représentons dans le schéma conclusif ci-après. (Cf; Page 131 a: PLANCHE 14 - Représentation schématique des paramètres des identités nègres.)

Si le champ biologique doit être distingué de ce qui relève du social, de l'économique et du culturel, le niveau comportemental en liaison avec les déterminants de l'apparence met en évidence la relation interactive qui les lie. C'est donc la culture comportementale et l'apparence qui, conjointement, peuvent apparaître comme les critères déterminants de l'identité nègre, fixant aussi bien l'étiquetage social que la conscience identitaire individuelle.

38

: Voir Claude Dubar. La socialisation...(op.cit)

Les nègres en politique; couleurs, identités et stratégies de pouvoir en Guadeloupe. Tome I-1  

Sainton, Jean-Pierre / Service commun de la documentation. Université des Antilles

Les nègres en politique; couleurs, identités et stratégies de pouvoir en Guadeloupe. Tome I-1  

Sainton, Jean-Pierre / Service commun de la documentation. Université des Antilles

Profile for scduag
Advertisement