Page 79

342

Histoire de la Conquête L’Empereur les avoit écoutés favorable* ment, ainsi qu’on l’a dit ; & quoiqu’il eût du dégoût de l’insolence & des attentats de quelques Villes d’Espagne, qui tâchoient de rompre son voyage en Allemagne, par des protestations peu respectueuses , & qui avoient l’air de menaces ; il prit néanmoins le tems de s’informer, avec une particuliere attention, de ce qui s’étoit fait en la Nouvelle espagne, & d’établir quelque fondement sur ce qu’on pouvoir se promettre de cette entreprife. Il voulut s’instruire de tout, sans dédaigner de faire des quections sur plusieurs choses ; la Majesté Royale ne perdant rien de son lustre à tirer quelquefois de ses Sujets, des lumieres qui l’éclaircissent du fonds d’une affaire, les Souverains ne devant pas toujours entrer pleins de doutes dans leur Censeil. L’Empereur penetra d’abord tout ce qu’on devoit fe promettre de ces admirables comrnencemens ; & l’idée qu’il se forma du merite de Cortez, lui parut digne de son estime ; sa Majesté ayant une inclination naturelle pour les hommes extraordinaires. Les affaires de l’Etat, & le voyage de l’Empereur, qui pressoit , ne lui permirent pas de s’arrêter à quelque resolution

Histoire de la conqueste du Mexique, ou de la Nouvelle Espagne. Vol.2-2  

Auteur : Solís, Antonio de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Histoire de la conqueste du Mexique, ou de la Nouvelle Espagne. Vol.2-2  

Auteur : Solís, Antonio de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Profile for scduag