Page 68

331 du Mexique. Livre V. imaginaires de ce qu’on appelle cas fortuit. Le premier de ces navires étoit commandé par le Capitaine Camargo , & portoit soixante Soldats Efpagnols. Celui qui vint après étoit mieux armé , & rempli de Soldats plus aguerris, au nombre de cinquante, outresept chevaux, sous le commandement de Michel Diaz d’Auz, Cavalier Aragonnois, qui se signala en toutes les occasions avec tant de distinction, que fa feule perfonne auroit tenu lieu d’un grand secours. Le dernier vaisseau fut celui du Capitaine Ramirez , qui arriva un peut, plus tard avec plus de quarante Soldats, dix chevaux , & une grande provision d’armes & de munitions. Tous débarquerent fans façon : les premiers fans attendre les autres prirent la route de Tlascala ; & sur leur exemple les autres firent avec plaisir le même voyage. Les avantures de cette conquête faifoient déja tant de bruit; dans les lsles, que les Soldats en étoient enchantés, comme des gens qui fe laissent prendre aifement aux idées d’une fortune éclatante. Ce fecours augmenta considerablement le nombre des Efpagnols , dont le courage reprit une nouvelle vigueur. Ceux; de Cortez recevoient les derniers venus avec E e ij

Histoire de la conqueste du Mexique, ou de la Nouvelle Espagne. Vol.2-2  

Auteur : Solís, Antonio de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Histoire de la conqueste du Mexique, ou de la Nouvelle Espagne. Vol.2-2  

Auteur : Solís, Antonio de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Profile for scduag
Advertisement