Page 44

307 du Mexique. Livre V. guerre. Ils blâmoient hautement l'expedition, en protestant qu’ils n’iroient pas plus loin, avec si peu de respect, qu’Olid offensé de leur procedé, leur dit fierement, qu’ils pouvoient s’en aller ; mais qu’il ne leur répondoit pas des chagrins de Cortez, puisque la honte & l’infamie de leur retraite les touchoient si peu : & au même tems qu’il alloit continuer la marche fans eux, un nouvel accident vint mettre au moins en compromis le succès de cette entreprise, s’il ne donna point quelque rude atteinte à la confiance du Commandant. On vit descendre du haut des montagnes voisines, des troupes d’indiens armes, qui s’avançoient avec une diligence extraordinaire, & obligerent le Commandant à mettre fon armée en bataille, fur ce qu’il crut que les Mexicains venoient l’attaquer ; suivant en cela les loix de la guerre, puisqu’un excès de prévoyance n’a jamais fait de tort aux armées : mais quelques Cavaliers qu’il avoir détachés pour reconnoître ces troupes, revinrent lui donner avis qu’elles étoient commandées par le Cacique de Guacozingo, accompagné de quelques autres Caciques ses alliés, qui venoient au secours des Espagnols contre les Mexicains, Cc ij

Histoire de la conqueste du Mexique, ou de la Nouvelle Espagne. Vol.2-2  

Auteur : Solís, Antonio de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Histoire de la conqueste du Mexique, ou de la Nouvelle Espagne. Vol.2-2  

Auteur : Solís, Antonio de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Profile for scduag
Advertisement