Page 261

Histoire de la Conquête 522 Cortez se retira vers les brigantins, fur lesquels il revint à son quartier, blessé & presqu’en déroute , fans pouvoir se consoler par le carnage qu’on avoit fait ce jour - là des Mexicains. Ils enleverent plus de quarante Espagnols vivans, pour les sacrifier à leurs Idoles. On perdit une piece d’artillerie , & plus de mille Tlascalteques. Enfin , à peine revint - il un Espagnol qui ne fût ou bielle , ou maltraité. Veritablement cette perte fut très-grande. Cortez en penetroit toutes les suites , & faisoit là dessus de tristes reflexions, mais les sentimens de son cœur n’alloient point jusques à son visage , de crainte de marquer trop le desastre de cet évenement cruel, mais inévitable tribut que ceux qui commandent les Armées payentà l’éclat de leur dignité,en chassant la douleur au fond de l’ame, pour ne laisser paroître a l’exterieur qu’une grande tranquilité.

Histoire de la conqueste du Mexique, ou de la Nouvelle Espagne. Vol.2-2  

Auteur : Solís, Antonio de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Histoire de la conqueste du Mexique, ou de la Nouvelle Espagne. Vol.2-2  

Auteur : Solís, Antonio de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Profile for scduag
Advertisement