Page 218

481 du Mexique. Livre V. ses Soldats. Il leur exposa l'horrible projet que Villafagna avoit dressé en conspirant contre sa vie, & contre celle de plusieurs autres Officiers & Soldats ; ajoutant qu’il s’estimoit fort heureux, d’ignorer fi ce crime envelopoit quelques complices ; quoique l’empressement de Villafagna à déchirer un papier qu’il portait dans son sein, ne lui permît pas d’en douter. Qu’il ne cherchoit point à les connoître ; mais seulement qu’il demandoit à ses amis, comme une grace, qu’ils employassent tous leurs foins à s’informer s’il couroit entre les Espagnols quelque plainte contre sa conduite parce qu’il désiroit sur toutes choses, de donner une entiere satisfaction à ses Soldats ; & qu’il était prêt à corriger les défauts qui auraient besoin d’être reformés ; comme il sçauroit bien recourir aux voyes de la rigueur & de la justice, fi la moderation du châtiment affoiblissoit la terreur des exemples. Il ordonna qu’on mît en liberté les Soldats qui étoient avec Villafagna ; & cette déclaration de ses sentimens, confirmée Par le soin qu’il prit de ne marquer aucun chagrin, même sur son visage, aux autres coupables, acheva de leur persuader que Cortez ignorait leur crime, & ils le se virent depuis avec d’autant plus d’empressement Tome II. S f

Histoire de la conqueste du Mexique, ou de la Nouvelle Espagne. Vol.2-2  

Auteur : Solís, Antonio de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Histoire de la conqueste du Mexique, ou de la Nouvelle Espagne. Vol.2-2  

Auteur : Solís, Antonio de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Profile for scduag
Advertisement