Page 208

du Mexique. Livre V. 471 Commandant , qui eut foin de les tenir Certes , & de changer les sentinelles, afin d’observer tout ce qui viendroit par terre ou par eau : précaution fort necesfaire dont on reconnut bien-tôt l'utilité ; puisque fur le soir ils donnerent avis qu’ils avoient decouvert du côté de Mexique , plus de deux mille canots renforcés, qui savançoient à force de rames. Cet avis donna lieu de prévenir les risques qu’on auroit couru cette nuit : on doubla les Corps-de-gardes à toutes les avenues ; & au point du jour on vit le débarquement des ennemis allez loin de la Ville, en un gros qui parut être de quatorze à quinze mille hommes. Le General alla les recevoir hors des murailles, & choisit un poste où fa Cavalerie pût combattre avec avantage , laissant une partie de l’Armée à la défense du quartier. Les deux Armées furent bien- tôt en présence ; & les Mexicains vinrent les premiers à la charge : mais les coups de feu leur firent ceder assez de terrein pour donner lieu aux autres troupes d’aller à eux l’épée à la main, & de forcer leur resistance avec tant de carnage , qu’ils tournerent le dos fi brusquement , que cette action fut plutôt une chasse qu'une victoire.

Histoire de la conqueste du Mexique, ou de la Nouvelle Espagne. Vol.2-2  

Auteur : Solís, Antonio de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Histoire de la conqueste du Mexique, ou de la Nouvelle Espagne. Vol.2-2  

Auteur : Solís, Antonio de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Profile for scduag
Advertisement