Page 194

du Mexique. Livre V. 457 Cote plus inaccessible que le premier ; parce que le chemin faifoit plusieurs retours en montant , & qu’il étoit par tout expofé aux traits des ennemis. Néanmoins ayant remarqué une autre éminence à la portée de l’arquebuse, qu’ils n’avoient point garnie , il commanda aux Capitaines Verdugo , Barba , & au Trésorier Alderete , de s’en emparer avec les Arquebusiers , afin d’ôter aux Mexicains la liberté de paroître fur la hauteur. Cet ordre fut executé ; ils s’avancerent par un chemin à couvert des ennemis , qui furent extrême* ment surpris des premieres décharges , qui leur tuerent beaucoup de monde : fur quoi ils réfolurent d’abord de fe retirer à un gros Bourg , qui tenoit d’un côté à leur Fort. On reconnut ce mouvement à la cessation de leurs cris ; & en même-tems que l’Armée se rangeoit pour aller les attaquer , on vit de la montagne voisine, qu’ils abandonnoient entierement leur Fort, & qu’ils fe jettoient en fuyant , dans l’endroit le plus desert de cette montagne. Cortez crut alors qu’il étoit inutile de percer jusques à ce poste , qu’il ne prétendoit pas conser ver, & qui n’étoit d’aucune importance , puifqu'il n’y avoit plus de gens pour le défendre. L'armée étoit prête à marcher, lorsqu’on Tome II. Q q

Histoire de la conqueste du Mexique, ou de la Nouvelle Espagne. Vol.2-2  

Auteur : Solís, Antonio de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Histoire de la conqueste du Mexique, ou de la Nouvelle Espagne. Vol.2-2  

Auteur : Solís, Antonio de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Profile for scduag
Advertisement