Page 180

443 du Mexique. Livre V. refie de l’Armée arrivât. Les Vainqueurs se répandirent alors par toutes les rues, & on pouffa enfin les ennemis hors du Bourg , à grands coups d’épées. Il en mourut un grand nombre de ceux qui s’opiniâtrerent au combat ; & les autres s’enfuirent fi effrayés , qu'en peu de tems il n'en parut pas un seul aux environs de la Place. Elle étoit d’une fi vaste étendue que Sandoval refolut d’y passer la nuit. Tous les Efpagnoîs, & la plus grande partie des alliés , y trouverent du couvert : & la victoire fut fort égayée , par la per mission qu’on donna de faccager les maisons, avec cette réserve, que les Soldats ne se chargeassent point d’un butin embarrassant , & qui les empêchât de fe servir de leurs armes ; mais feulement des pieces de prix , ôc de peu de volume. Le Cacique du Bourg arriva peu de tems après, accompagné des principaux Habitans ; ôc iis prêterent le ferment d’obéissance ôc de fidelité, après s’être excufés fur la violence que les Mexicains leur avoient faite. Ils apportoient pour marques de leurs bonnes intentions , la fincerité avec laquelle ils venoient fans armes , fe rendre à la discretion des Vainqueurs. Les Espagnols les rassurerent par leurs caresses : ôc au point du jour, Sandoval ayant fait reconnoître la campagne,

Histoire de la conqueste du Mexique, ou de la Nouvelle Espagne. Vol.2-2  

Auteur : Solís, Antonio de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Histoire de la conqueste du Mexique, ou de la Nouvelle Espagne. Vol.2-2  

Auteur : Solís, Antonio de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Profile for scduag
Advertisement