Page 165

Histoire de la Conquête 428 avec un nombre d’Alliés tel qu'il lui parut necessaire, fuivant les troupes qui s'avançoient à dessein de lui disputer le pafsage. Il se tint au bord du gué avec son Armée en bataille, afin d’envoyer les secours qu’on lui demanderoit, & assurer la campagne contre les irruptions des Mexicains. Les ennemis s’apperçurent qu’on alloie gagner ce passage qu’ils avoient eu dessein de couvrir ; & ils s’avancerent pour le défendre à coups de fléches & de frondes, dont ils blesserent quelques Soldats , & donnerent allez d’affaires à ceux qui combattoient dans l’eau , qui en quelques endroits alloit jusqu’à la ceinture. Il y avoit proche de la Ville un terrein assez étendu où l’eau n’a voit pas penetré ; & les Arquebusiers qui marchoient à la tête, n’eurent pas plutôt occupé ce poste, que les Mexicains se retirerent danss la place, & en ce peu de tems que le reste de l’Armée mit à sortir de l’eau, ils la quitterent pour se jetter dans leurs canots avec tant d’empressement, que nos gens y entrerent fans trouver d’opposition. Le pillage ne dura pas long-tems, quoi qu’on l’eût permis, afin de rendre le châtiment plus exemplaire, parce qu’on ne trouva dans les maisons que ce qu’ils n’avoient pu emporer. Néanmoins on transporta à l’Armée

Histoire de la conqueste du Mexique, ou de la Nouvelle Espagne. Vol.2-2  

Auteur : Solís, Antonio de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Histoire de la conqueste du Mexique, ou de la Nouvelle Espagne. Vol.2-2  

Auteur : Solís, Antonio de / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Profile for scduag
Advertisement