Page 289

des Indes Occident. II. Part.

225

Mais jusques à présent les Rois d’Espagne ne l’ont pas entrepris, soit qu’ils ayent eu crainte que le relie des Indiens pérît en cet ouvrage, ou qu’en abandonnant la route ordinaire par le Cap de Bonne Esperance, ces mers ne devinssent la retraite des Pirates. Quoiqu’il en soit, cela n’a pas encore été entrepris par les Espagnols, qui n’alléguent point d’autres raisons que celles que je viens de dire : outre que la commodité & l’utilité tout ensemble qu’on tireroit de transporter par là les Marchandises de la mer du Nord en la mer du Sud, n’est pas pour eux une raison capable de les obliger à ces dépenses extraordinaires, & peu convenables à une nation paresseuse pour les travaux, & qui n’aime que le gain present. Dans cette partie de l’Amérique que l’on appelle la Péruviane, sont comprises les Provinces de la Castille d’or, de la Guiane, du Peru, du Chili, du Paraguay, & du Bresil, qui ont plus de cinq mille lieuës de tour. Je ne ferai point de description particuliere de toutes ces Provinces, parcequ’il y a d’autres Auteurs qui en ayant plus de connoissance que moi, en on écrit amplement ; & qu’une bonne partie n’étant pas de la domination des Espagnols avec qui j'ai K v

Nouvelle relation, contenant les voyages de Thomas Gage dans la Nouvelle Espagne... Tome I  

Auteur : Gage, Thomas / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antille...

Nouvelle relation, contenant les voyages de Thomas Gage dans la Nouvelle Espagne... Tome I  

Auteur : Gage, Thomas / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement