Page 234

178

Nouvelle Relation

en bâtissent une belle & grande à la mode d’Espagne avec des jardins & des vergers ; de forte qu’à présent la ville de Mexique est presque toute rebâtie de belles & grandes maisons qui ont chacune leur jardin pour servir de divertissement à ceux qui y demeurent. Leurs bâtimens font faits de pierre & de bonne brique ; mais ils ne font pas élevez, à cause qu’il y fait souvent des tremblemens de terre qui mettroient leurs maisons en danger de tomber si elles avoient plus de trois étages. Les rues font fort larges, de maniere que trois carosses peuvent aller de front dans celles qui font les plus étroites, & pour le moins six dans les plus larges ; ce qui fait que la ville paroît beaucoup plus grande qu’elle ne l’est. Lors que j’y étois, l’on difoit qu’il y avoit environ trente ou quarante mille habitans Espagnols, qui sont fi fiers & si riches, qu’il y en avoir plus de la moitié qui entretenoient un carosse ; de forte qu’on croyoit pour certain qu’il y avoir plus de quinze mille carosses en ce tems-là dans la ville. C’est aussi un commun proverbe en païs-là, qu’il y a quatre belles choses à Mexique, les femmes, les habits, les chevaux, & les ruës. Mais j’y puis encore ajoûter la beauté des

carosses

Nouvelle relation, contenant les voyages de Thomas Gage dans la Nouvelle Espagne... Tome I  

Auteur : Gage, Thomas / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antille...

Nouvelle relation, contenant les voyages de Thomas Gage dans la Nouvelle Espagne... Tome I  

Auteur : Gage, Thomas / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement